YG s'adresse aux critiques après avoir tourné une vidéo «FTP» lors d'une manifestation

La révolution sera télévisée.

Après appeler sa protestation antérieure, YG a frappé les rues d'Hollywood dimanche dans le cadre d'une manifestation avec Black Lives Matter. Plus de 50 000 personnes ont envahi les rues pour protester pacifiquement contre les meurtres de citoyens noirs non armés aux mains de la police.

YG a été rejoint par Patrisse Cullors, cofondatrice de Black Lives Matter, ainsi que d'autres célébrités, notamment Jamie Foxx, Jennifer Lopez, A-Rod, Machine Gun Kelly, Vanessa Hudgens, Karrueche Tran et Marlon Wayans.

Le rappeur de Compton a également profité de l'occasion pour tourner une vidéo de sa chanson «FTP (F ** k the Police)», rappant les paroles alors que les fans brandissaient des panneaux de protestation. Mais il a reçu des contrecoups de certains qui pensaient qu'il profitait du mouvement.

Chika était parmi ceux qui ont exprimé sa désapprobation. "Tourner un clip alors que les tueurs de breonna taylor marchent toujours dans les rues est vraiment dégoûtant", a tweeté le rappeur, qui assistait à la manifestation à Hollywood.

Elle a continué d'appeler YG dans une vidéo Instagram. "Pourquoi est-ce que tu tournes un clip, tu es un égoïste ni ** a?" elle a dit. "Je suis fou parce que vous êtes ici en utilisant les noms des gens. Les gens scandent ces noms parce qu’ils sont passés, et vous êtes ici pour le faire pour un clip. Je ne t'ai pas vu à l'une de ces manifestations.

"Vous tirez parti des gens qui sont fatigués. Je me suis montré fatigué parce que je me fous de ces gens qui sont morts et que personne d'autre ne meurt – c'est pourquoi nous sommes ici. Vous capitalisez sur le fait que les gens sont prêts à mettre leur corps en première ligne pour votre stupide clip de cul. Personne ne vous écoute même en dehors de la Californie. »

S'adressant à Instagram, YG s'est adressé à ses détracteurs tout en partageant une photo aérienne épique de la foule sur Hollywood Blvd.

"Pour tous ceux qui parlent, je ne remets pas en question votre plaidoyer et je ne pense pas que vous devriez remettre en question le mien", a écrit YG. «Tu dois comprendre que beaucoup de gens me voient comme un N * gga. Ils ne voient pas le fier homme noir. Ils voient un enfant de Bompton et ils s'attendent à de la violence. Ils entendent FTP et ils pensent que je vais venir brûler ma ville. Nous nous sommes donc présentés et nous l'avons bien fait. Nous leur avons prouvé le contraire. »

Il a dit que ses détracteurs devraient se concentrer davantage sur son activisme. «La vraie histoire ici, c'est moi et Black Lives Matter a fait venir 50 000 personnes aujourd'hui pour protester pacifiquement et s'unir pour le changement. Je voulais documenter cela donc quand ils entendent cette chanson et pensent que nous sommes téméraires et violents, ils voient une protestation pacifique de toutes les personnes différentes se rassembler pour une cause commune. C’est de l’histoire. Cela brise ces stéréotypes sur nos gens et nos quartiers. »

YG a également rappelé à ses détracteurs qu'ils se battaient contre le même ennemi. "Nous protestons tous du même côté ici. Au lieu de remettre en question l’activisme de chacun, nous devrions diriger cette énergie vers les flics et le gouvernement et aider à créer le changement que nous voulons voir. Restez concentré et arrêtez ce jugement sur les réseaux sociaux sans connaître les faits et nuire à une cause dont nous faisons tous partie. Nous avons un véritable ennemi et ce n'est pas l'un pour l'autre. Sur ma maman! "

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page