YG lâche l'hymne de protestation 'FTP (F ** k the Police)'

Alors que les manifestations de Black Lives Matter se répandent aux États-Unis et dans le monde, YG a publié son propre hymne de protestation.

Sur «FTP (F ** k the Police)», le rappeur Compton exprime son indignation face à la brutalité policière en Amérique et jure de se venger. "F ** k la police, c'est comme ça que je me sens / Acheter un glock, brûler le bloc, c'est comme ça que je me sens", il rap. "Meurtre après le meurtre après toutes ces années / Achetez une sangle, rentrez après toutes ces larmes."

Il fait écho aux sentiments de millions de personnes à travers le pays à la suite du meurtre de George Floyd et d'autres Noirs américains aux mains des policiers. "Ce sont les flics de Klu Klux / Ils sont en mission / Ce sont les flics de Klu Klux", répète-t-il.

Mais il en a assez de l'injustice. "Je suis fatigué d’être fatigué d’être fatigué / je suis fatigué de me faire tirer dessus comme un opp", rappe-t-il. "Protégez et servez les canards et les embardées."

YG avait prévu une manifestation à Hollywood pour mardi, mais a décidé de la suspendre en raison de problèmes de sécurité. "On m'a dit aujourd'hui que ma protestation n'était pas sûre et que les gens pouvaient se blesser ou se faire tirer dessus et je n'essaye pas de blesser ou de tirer aucun de mes gens, alors je vais annuler aujourd'hui", a-t-il déclaré à ses partisans.

Il prévoit de le reporter à un autre jour en partenariat avec Black Lives Matter. "Je reviendrai plus grand et mieux et nous allons faire cette merde dans le bon sens pour les gens, pour la ville et pour tous les artistes qui veulent sortir et participer."

YG a utilisé sa musique pour dénoncer les problèmes auxquels sa communauté est confrontée. En 2016, il a visé Donald Trump sur le «FDT (F ** k Donald Trump»), politiquement chargé, qui mettait en vedette Nipsey Hussle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page