Wolfgang Gartner lance la première nouvelle chanson depuis la fin de la réhabilitation, "Supercars"

Il y a dix mois, Wolfgang Gartner entré volontairement en cure de désintoxication après une période de «consommation et abus sporadiques et occasionnels de drogues et d'alcool sporadiques» au cours des six années précédentes. Il est aux prises avec la toxicomanie depuis son adolescence et a été sobre pendant 8 ans entre 2002 et 2010, mais a brisé sa sobriété quand il a joué à Coachella cette année-là.


À l'époque, il a écrit: «Je partage tout cela avec vous pour vous faire savoir que vous n'êtes pas seul si vous vous battez avec les mêmes choses que moi. Peu importe à quel point les temps semblent sombres, il y a toujours moyen de changer les choses. »

Maintenant, il n'est plus en cure de désintoxication et vient de déposer sa première nouvelle chanson, "Supercars". C'est une chanson électro gonflée avec des vibrations amusantes et le genre de son complextro qui a été tellement absent dans EDM.

Dans une nouvelle interview avec Panneau d'affichage, il dévoile son expérience entourant sa dépendance et son temps de réadaptation.

S'adressant à lui quand il savait qu'il était temps d'entrer en cure de désintoxication, il dit: «Tout s'est en quelque sorte effondré dans ma vie, et il y a eu un moment où j'ai réalisé que j'allais devoir obtenir de l'aide. J'avais commencé à voir un thérapeute avec la seule raison d'essayer de me débarrasser de la drogue via la thérapie, ce qui est … Je savais même que c'était une chose folle à essayer, mais j'essayais de le faire discrètement et secrètement sans aller réadaptation, donc personne n'a découvert ce que je faisais. J'essayais de faire en sorte que personne ne sache que cela s'était jamais produit. Cela n'a pas fonctionné."

"Supercars" était censé sortir sur un EP en janvier, mais les choses ont évidemment changé quand il a pris la décision d'entrer en cure de désintoxication, et bien sûr COVID-19. Lorsqu'on lui a demandé «pourquoi maintenant», il a répondu: «Eh bien, le bon moment pour sortir l'EP était janvier, alors qu'il devait initialement sortir. Alors maintenant, c'est le bon moment parce qu'il existe et je dois le faire foutre là-bas. "

Vous pouvez lire l'interview complète sur Panneau d'affichage ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page