Vendredi des nouvelles musiques: Sonic Boom, Hinds, Muzz … 4 albums à diffuser

Sonic Boom (photo par Ian Witchell), Hinds (photo par Andrea Savall) et Paul Banks de Muzz (photo par Ben Kaye)

Tous les vendredis, Conséquence du son rassemble quelques-unes des nouveautés remarquables de la semaine dans un article en streaming astucieux. Aujourd'hui, le 5 juin, de nouveaux disques viennent de gens comme Sonic Boom, Rolling Blackouts Coastal Fever, le supergroupe indépendant Paul Banks de Muzz et Hinds.

Détonation supersonique – Toutes choses étant égales

Sonic Boom (alias Peter Kember) est de retour avec son premier album en 30 ans, Toutes choses étant égales.

Dû par l'intermédiaire de Carpark Records, la collection a été informée par la relocalisation du producteur anglais à Sintra, au Portugal, qu'il appelle «une région enchanteresse célèbre pour être inspirante». Il a également été partiellement influencé par les travaux antérieurs de Kember produisant pour des groupes comme Beach House, MGMT et Panda Bear.

"J'apprends de tous ceux avec qui je travaille et je voulais apporter ce que j'ai appris dans ce dossier", a déclaré Kember dans un communiqué. "Tout le monde pense et écoute la musique de différentes manières."

Kember a décomposé le LP dans une fonction exclusive piste par piste pour Conséquence du son, qui peut être trouvé ici.

Toutes choses étant égales est le tant attendu suivi du record de Sonic Boom en 1990, Spectre. Ce long métrage a frappé les étagères peu de temps après la dissolution de Spacemen 3, le projet de Kember avec Jason Pierce de Spiritualized.

Courant:

Apple Music

– Spotify


Rolling Blackouts Coastal Fever – Sur le côté de la Nouvelle-Italie

Sur le côté de la Nouvelle-Italie est le nouvel album de Rolling Blackouts Coastal Fever, qui sortira via Sub Pop. Le deuxième album a été écrit après le retour des rockeurs indépendants en Australie après des mois de tournées internationales incessantes. Il devait être un outil utilisé pour mieux comprendre les «passés individuels du groupe et les lieux qui les informent».

"Je voulais écrire des chansons que je pourrais utiliser comme une sorte de fondement d'espoir pour me tenir debout, quelque chose dont je serais fier", a déclaré le chanteur-compositeur-guitariste Fran Keaney dans un communiqué. "Beaucoup de chansons du nouvel album vont de l'avant et essaient d'imaginer une idylle de la maison et de l'amour."

Keaney et son coéquipier Joe White ont parlé du disque lors d'une récente interview sur Kyle Meredith avec…, et vous pouvez revoir cela à l'avance.

Écoutez via les podcasts Apple | Spotify | Google Play | Stitcher

Courant:

Apple Music

– Spotify


Muzz – Muzz

Le supergroupe indépendant Muzz a officiellement dévoilé son nouvel album éponyme. La collection de 12 titres est la première du trio composé de Paul Banks d'Interpol, de Matt Barrick des Walkmen et de Josh Kaufman de Bonny Light Horseman.

Les premiers teasers du LP comprenaient «Bad Feeling» et «Broken Tambourine». Pour plus de Muzz, revisitez la récente Kyle Meredith avec… interview à venir.

Écoutez via les podcasts Apple | Spotify | Google Play | Stitcher

Courant:

Apple Music

– Spotify


Hinds – La plus jolie malédiction

Après un léger retard dû à la pandémie, les rockeurs indiens madrilènes Hinds sont revenus avec leur nouvel album, La plus jolie malédiction. Sortie via Mom + Pop Records, leur troisième long métrage suit celui de 2018 Je ne cours pas et 2016 Laisse-moi Seul.

Selon une déclaration, le LP voit le groupe CoSigned abandonner ses racines lo-fi pour embrasser le côté le plus raffiné de la pop garage. Il présente également des Hinds chantant en espagnol, leur langue maternelle, pour la première fois sur l'un de leurs disques.

Dans une fonction exclusive piste par piste pour Conséquence du son, Hinds a battu le record du début à la fin. Lisez ça ici.

Courant:

Apple Music

– Spotify

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page