Un avocat demande une enquête criminelle sur TI et de minuscules allégations d’abus sexuel

TI et Tiny pourraient faire l’objet d’une enquête criminelle suite à des allégations d’abus et d’agression sexuels.

Selon Le New York Times, un avocat s’est adressé aux autorités locales pour demander des enquêtes pénales au nom de 11 personnes qui affirment avoir été victimisées par le couple.

Quatre femmes ont accusé le rappeur et sa femme de les avoir drogués et agressés sexuellement, y compris deux cas de viol qui auraient eu lieu en Géorgie et en Californie, selon des lettres envoyées par l’avocat Tyrone A. Blackburn.

Blackburn dit que les expériences «étrangement similaires» ont commencé en 2005 et ont duré plus d’une décennie, tandis que l’allégation la plus récente d’abus sexuel s’est produite en 2017 ou 2018. Aucune des femmes impliquées ne se connaît, mais elles accusent le couple et leurs associés de «Abus sexuels, ingestion forcée de stupéfiants illégaux, enlèvement, menaces terroristes et faux emprisonnement.» Les victimes présumées décrivent également des cas d’intimidation non sexuelle, d’agression et de harcèlement.

Un avocat de TI et Tiny a déclaré que le couple «nie dans les termes les plus fermes ces allégations sans fondement et injustifiées».

« Nous nous attendons à ce que si ces allégations font l’objet d’une enquête approfondie et équitable, aucune accusation ne sera portée », a déclaré l’avocat Steve Sadow dans un communiqué. «Ces allégations ne sont rien de plus que la continuation d’une campagne de shakedown sordide qui a commencé sur les réseaux sociaux et qui tente maintenant de manipuler la presse et d’abuser du système judiciaire.»

Le mois dernier, TI a réfuté les allégations d’agression sexuelle faites par plusieurs femmes, les qualifiant de «fausses» et «sans fondement».

«Tout ce que nous avons jamais fait a été fait avec des adultes consensuels, qui aiment ce que nous aimons et ce que nous aimons. Si nous voulons quelque chose, nous savons exactement où aller et l’obtenir », a déclaré Tip dans une vidéo Instagram. «On n’a jamais forcé personne, on n’a jamais drogué personne contre son gré, on n’a jamais détenu personne contre son gré, on n’a jamais obligé personne à faire quoi que ce soit. Nous n’avons rien fait du trafic – enfin, rien du trafic sexuel. « 

Au milieu des allégations, VH1 a suspendu la production de l’émission de téléréalité de TI et Tiny, «TI & Tiny: Friends & Family Hustle».

Revenir en haut de page