Tech-Death Tuesday: un premier flux de Lūmenwood

Salut les amis de la technologie. C'est encore cette période de la semaine. Avant de plonger dans le focus d'aujourd'hui, voici le rappel hebdomadaire habituel que si vous cherchez encore plus de groupes malades à entendre, toutes les éditions précédentes de cette série peuvent être lues ici.

Je suis vraiment ravi de partager avec vous aujourd'hui un premier flux complet du premier EP du supergroupe Lūmenwood, Eldritch Rites. Il s'agit de la première version de ce projet, mais il contient plusieurs musiciens expérimentés déjà connus pour leurs contributions dans des groupes tels que The Ritual Aura, Proliferation, Wardaemonic, Plaguebringer, et plus encore. Eldritch Rites sera officiellement publié ce vendredi 12 juin. Comme d'habitude, vous pouvez continuer à lire pour en savoir plus sur le projet ou faire défiler immédiatement ci-dessous pour commencer à écouter la musique.

Eldritch Rites se compose de trois chansons avec une durée totale d'un peu moins de onze minutes. Comme c'est souvent mon point de vue, je prendrai avec plaisir une version sans remplissage qui tue tout sur quelque chose de gonflé ou simplement de qualité moyenne dans son ensemble. Que ce soit à dessein ou non, une partie du temps passé par le membre de Lūmenwood dans The Ritual Aura a clairement déteint sur l'accent grandiose et progressif influencé par le métal présent dans Eldritch Rites.

La sortie commence par une piste d'introduction brève mais percutante appelée "The Old Maguš" qui enchaîne en douceur la deuxième chanson instrumentale d'un peu plus de quatre minutes, "In Choir, Arcane | Euclidean Barrows". Après l'avoir entendue, il est logique de garder cette chanson comme instrumentale, car elle ne se prête pas aux espaces et espaces habituels où les voix de death metal pourraient s'intégrer. Malgré cela, c'est un heavy diable, proggy, et un nombre déchiquetable rappelant à la fois l'encre spastique et la science tachée, s'ils étaient mis à jour pour s'intégrer dans un cadre de mort technologique brutal et lourd.

La sortie se transforme alors en son numéro de clôture épique avec la coupe de près de six minutes, "Eldritch Rites". Ce qui continue les sorties établies avec une focalisation cinématographique, orchestrale et progressive tout en se concentrant sur l'agression acharnée et un tempo plus rapide qui me rappelle quelque chose entre The Faceless et Inanimate Existence pour moi. C'est une pièce exaltante et une conclusion explosive à un effort de trois chansons qui coule ensemble d'une manière qui est essentiellement un morceau de musique divisé en trois morceaux.

Au-delà de tout ce qu'il a à offrir, je suis assez impressionné qu'avec de nombreux membres qui sont déjà dans des projets ensemble tels quels, Lūmenwood trouve une multitude de façons de se forger sa propre identité sur Eldritch Rites malgré des similitudes partagées soniquement avec leurs autres projets. Assurez-vous donc de consulter notre premier flux complet d'Eldritch Rites ci-dessous. Vous pouvez suivre le groupe sur la page Lūmenwood Bandcamp et la page Facebook.

Qu'est-ce que tu penses? Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page