Passion, persévérance et propagande : derrière le festival de musique controversé Hunza Verse au Pakistan –

Avant la prohibition et la radicalisation religieuse sous le règne de Zia Ul Haq en 1977, la vie nocturne pakistanaise était florissante. Dans la métropole animée de Karachi, des clubs comme Excelsior, Oasis, Samar et Club 007 servaient ouvertement de l’alcool, accueillaient des musiciens de jazz américains comme Dizzie Gillespie et Duke Ellington et attiraient … Lire la suite