Steve Aoki, The Weeknd et plus rejoignent une liste croissante d'artistes signant une lettre ouverte à la police de Defund

Au milieu d'une pandémie mondiale en cours, les États-Unis se battent actuellement pour les droits des Noirs américains en réponse au meurtre brutal de George Floyd aux mains du département de police de Minneapolis. Alors que les manifestations se poursuivent dans leur deuxième semaine, le collectif Mouvement 4 vies noires, une coalition de plus de 100 organisations de défense des droits des Noirs, a rédigé une lettre ouverte pour réduire les dépenses de police dans le cadre de son initiative des «cinq jours d'actions».


La lettre est arrivée plus tôt cette semaine en conjonction avec #BlackOutTuesday et #TheShowMustBePaused, une campagne populaire au sein de l'industrie de la musique pour suspendre le travail le mardi 2 juin et «renouer avec notre communauté».

Patrisse Cullors, cofondatrice de Movement 4 Black Lives, s'est entretenue avec Variété et a expliqué la demande de la coalition de financer l’application des lois.

«Oui, une demande de remboursement signifie essentiellement, à quels endroits les forces de l'ordre disposent-elles d'argent non nécessaire? Les forces de l'ordre ne devraient pas être les premiers intervenants en cas de crise de santé mentale, ils ne devraient pas être les premiers intervenants pour l'abus de drogues et d'alcool; il y a un nombre important de crises de santé publique auxquelles les forces de l'ordre sont obligées d'être les premiers intervenants, mais ne devraient pas l'être, et nous pourrions en fait réaffecter ces dollars et les rendre à la communauté. Je parle de renégociation de l'endroit où nous priorisons notre argent. En ce moment, ce sont surtout les prisons et la police, et nous voulons réaffecter ces dollars et les mettre dans la communauté. »

Jusqu'à présent, la lettre a été signée par un certain nombre de personnes de grande envergure, des célébrités, dont John Legend, Common, The Weeknd, Lizzo, Jane Fonda, Steve Aoki, Megan Rapinoe, Yada Shahidi, Talib Kweli, Natalie Portman, America Ferrera , Brie Larson et Taraji P. Henson, et Anthony Romero, directeur exécutif de l'ACLU.

Lisez la lettre ici.

LIEUX POUR FAIRE UN DON:

Minnesota Freedom Fund

Fonds commémoratif George Floyd

Je cours avec Maud

Collectif Black Visions

Récupérer le bloc

Campagne zéro

Communautés unies contre la brutalité policière

Black Lives Matter

Fonds de défense juridique NAACP

Union américaine des libertés civiles

SIGNER UNE PÉTITION:

Justice for George Floyd sur change.org

De la page de la pétition: «Nous essayons d'attirer l'attention du maire Jacob Frey et de DA Mike Freeman pour implorer le licenciement des officiers impliqués dans cette situation dégoûtante et le dépôt immédiat des charges.»

#JusticeforFloyd sur act.colorofchange.org

Extrait de la lettre de pétition: «Je suis scandalisé et troublé par le meurtre de George Floyd aux mains d'agents du département de police de Minneapolis. Pendant sept minutes, George Floyd et les passants ont crié et ont plaidé pour sa vie alors que vos officiers l'étouffaient à mort en plein jour. Il s'agit d'un acte de violence policière commis sur un homme noir innocent et non armé. Personne ne mérite ce qui est arrivé à George. Et c'est à vous de rendre justice. Je vous demande, Monsieur le Maire, 1) de bloquer leurs pensions et 2) de les empêcher de redevenir policiers. Et le procureur du comté Freeman et le procureur général Ellison doivent immédiatement inculper les quatre policiers de meurtre. Nous comptons sur vous pour que justice soit rendue à sa famille."

CONTACTER LES LEADERS DE L'ÉTAT ET LOCAUX:

Contactez les représentants pour exiger justice et responsabilité. Trouvez les informations de contact sur les liens ci-dessous:

Le gouverneur du Minnesota, Tim Walz

Le maire de Minneapolis, Jacob Frey

Le procureur du district de Minneapolis, Mike Freeman

via Variety, Rolling Stone | Photos via Rukes.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page