Sammy Hagar s’excuse d’avoir dévoilé le « côté obscur » d’Eddie Van Halen dans son autobiographie

Sammy Hagar s’est excusé d’avoir exposé le « côté obscur » de feu Eddie Van Halen dans son autobiographie de 2011, Rouge : ma vie non censurée dans le rock.

Hagar a parlé du contenu du livre dans une nouvelle interview avec le Brésil À l’intérieur avec Paulo Baron, exprimant ses regrets d’avoir inclus des histoires et des passages sur Eddie Van Halen qui n’ont pas présenté la déchiqueteuse sous un jour positif.

Après qu’Hagar ait déclaré qu’il aurait souhaité mettre des histoires d’enfance plus positives dans son livre, il a exprimé ses remords pour le contenu plus sombre d’EVH qui l’a fait.

« Mais plus que tout, à cause de la mort prématurée et tragique d’Eddie Van Halen, je m’excuse du fond du cœur d’avoir exposé son côté sombre là où je pense que personne ne veut entendre ça maintenant, et, malheureusement, c’est dans le livre », a déclaré Hagar (tel que transcrit par Blabbermouth). « Et c’est vrai, tout est vrai. Ce n’est pas comme si je devais dire : ‘Oh, je mentais’ – non, non, non. Si j’écrivais le livre aujourd’hui, je ne mettrais que le bien d’Eddie Van Halen, parce qu’il était un guitariste si brillant, un génie et un si bon ami et un excellent partenaire – jusqu’à ce que tout se passe mal, comme tout le reste.

En effet, la relation entre Hagar et Eddie s’est détériorée vers la fin des années « Van Hagar », les deux devenant des rivaux dans les médias (des frictions entre le leader de longue date David Lee Roth et Hagar ont également suivi). Bien que l’obscurité d’Eddie et ses luttes contre l’alcoolisme aient été documentées, la biographie de Hagar présentait des souvenirs particulièrement choquants du guitariste.

Un passage accablant de Rouge : ma vie non cesurée dans le rock voit Hagar dénoncer la tournée de retrouvailles de Van Halen en 2004. Ici, Hagar décrit Eddie comme négligé, voûté, terriblement maigre et buvant du vin directement à la bouteille. Hagar a ensuite qualifié la tournée de « la merde noire la plus misérable et la plus poignardante dans laquelle j’ai jamais été impliqué de toute ma vie » dans une interview en 2012 avec « Vegas Rocks! ».

« Personne ne savait grand-chose à propos d’Eddie, mais ils le voyaient sur scène et ils se disaient : ‘Pourquoi agit-il comme ça ?’ Et je dirais : ‘Eh bien, vous auriez dû voir ce qui s’est passé dans les coulisses. Putain de merde !’ » a déclaré Hagar À l’intérieur avec Paulo Baron. « Si nous avions su qu’il était malade à ce moment-là, alors j’aurais compris et j’aurais été un peu plus, ‘Hé, Ed, allez’, essaie de le ramener. Mais il était impossible. Il était sur une piste tout simplement sauvage. C’était dur. »

Alors que Hagar défend la validité du contenu du livre – qu’Eddie a qualifié d’« embelli » dans une édition de 2015 Pierre roulante interview – le Red Rocker chante un air différent, moins méchant ces jours-ci.

« Quiconque a divorcé ou a rompu avec votre petite amie ou votre petit ami, vous savez comment ça se passe », a-t-il déclaré. « Les fins heureuses ne sont pas toujours le cas dans une relation. [Eddie and I] a eu une fin heureuse – Dieu merci – mais avant cela, ce n’était pas une fin heureuse pour le groupe. Mais Dieu merci, nous l’avons récupéré.

Par ailleurs, Sammy Hagar a également annoncé une résidence à Las Vegas dans laquelle il jouera des chansons de toute sa carrière. Il sera soutenu par son groupe The Circle, comprenant le bassiste de longue date de Van Halen Michael Anthony, le guitariste Vic Johnson et le batteur Jason Bonham (pour les deux premiers concerts). Les spectacles, qui auront lieu au STRAT Hotel, Casino & SkyPod les 29 et 30 octobre, et les 5 et 6 novembre, comprendront également des apparitions de Jerry Cantrell, Toby Keith, Rick Springfield et Kenny Chesney.

Regardez l’interview complète de Sammy Hagar avec A l’intérieur avec Paulo Baron, ainsi qu’un reportage local sur sa résidence à Vegas, ci-dessous.

https://www.youtube.com/watch?v=_-EWU7N3ou0

https://www.youtube.com/watch?v=zMXpcrJL1Rw