Run the Jewels Debut RTJ4 Live avec Zack de la Rocha, Josh Homme et d'autres | La revue

GOTV rencontre la WFH: Nous sommes à huit mois d’une pandémie mondiale et à 17 jours de la plus étrange élection présidentielle de mémoire moderne, il n’ya donc pas de grand choc que les efforts de vote de cette année soient radicalement différents des cycles précédents. La plupart du temps, cela signifiait un abandon des performances lors des rassemblements et la nécessité de s'assurer que tous les votes soient comptés de manière sûre et équitable. Ces efforts ont pris diverses formes qui se conforment à notre isolement actuel, de l’organisation de l’état swing de l’initiative de Justin Vernon pour le Wisconsin aux compilations caritatives de Bandcamp comme Talk-Action = Zero Vol. 2 et Good Music to Prevent the Collapse of American Democracy à des témoignages lassés à distance partagés dans un récent article de Pitchfork.

Entrez Run the Jewels. Le duo hip-hop d'Atlanta de Killer Mike et El-P possédait déjà l'une des sorties les plus importantes de l'année. Leur quatrième album, RTJ4, a chuté au milieu des manifestations de cet été contre le meurtre par la police de George Floyd et a retransmis la juste colère qui a continué à bouillonner tout au long de ces mois plus chauds. Avec les projets de tournée avec Rage Against the Machine abandonnés en raison de la pandémie, les chansons du disque n'avaient pas eu la chance de faire leurs débuts en live.

Tout cela a changé samedi soir avec l’émission à minuit de Holy Calamavote, une émission spéciale de GOTV produite en collaboration avec Adult Swim, le fabricant de crème glacée Ben and Jerry’s et l’American Civil Liberties Union. Animée par Eric Andre, le pilier de Madcap Adult Swim, l'émission a conclu une bonne affaire: en échange de quelques arguments de vote, les téléspectateurs pouvaient regarder la toute première performance en direct de RTJ4 dans son intégralité. À la fin d'une saison électorale mouvementée et d'une année perdue pour la musique live, le compromis semblait plus que juste.

En direct de quelque part: Holy Calamavote a commencé juste comme la prophétie sur RTJ4 prédit: avec Killer Mike et El-P rouler dans une Buick Grand National vintage prête à travailler. Leur destination? Un espace de spectacle aux studios Tyler Perry d’Atlanta, aménagé pour ressembler à un croisement entre un hangar pour avion désaffecté et la salle de transport du vaisseau spatial le plus branché de la galaxie. Situé dans un cercle serré entouré d'écrans vidéo et d'éclairage dynamique, la configuration de l'espace a été calibrée pour une interaction maximale entre Killer Mike, El-P et la poignée d'invités qu'ils avaient prévu pour la nuit. Ce n’était pas tout à fait la scène bruyante que le matériel méritait (et obtiendra éventuellement, chaque fois que la tournée pourra reprendre en toute sécurité), mais fournissait tout de même des graphismes saisissants.

Yankee and the Brave… et certains cameramen: «Greg Nice tout le monde! … Oh attendez, il n'y a personne ici. » Peut-être que les vieilles habitudes sont mortes pour El-P, ou peut-être qu'il a également raté l'étincelle fournie par la foule lors des spectacles frénétiques typiques de Run the Jewels. Quoi qu'il en soit, les nécessités du COVID-19 ont forcé le duo à échanger des crescendos propulsés par des gens contre une version plus intime de leur bombast habituel. Aidé par un travail de caméra serré, Run the Jewels a transformé leur performance Holy Calamavote en un gros plan sur deux maîtres au travail.

Pour la plupart, le spécial n'a rien révélé sur le matériel que les auditeurs ne savaient pas déjà. «Yankee and the Brave» a toujours les meilleurs rythmes de l'année, «Ju $ t» vous donne toujours envie de brûler tout votre portefeuille, et ainsi de suite. Les vraies leçons sont venues des interprètes eux-mêmes. En orbite autour l'un de l'autre, apparemment séparés par les flux qui remplissent l'air entre eux, El-P et Killer Mike ont montré l'expertise de leurs vétérans de manière à ce que l'impressionnant semble sans effort. Les gros plans de la nuit ont particulièrement profité à Killer Mike. Qu'il s'agisse de la caméra pendant «Holy Calamafuck» ou de montrer sa capacité pulmonaire apparemment sans fond pendant «Goonies vs E.T.», la légende du rap semblait vraiment heureuse d'être de retour derrière le micro.

Cette chanson unique: Les téléspectateurs savaient que "Walking in the Snow" était l'une des meilleures pistes de RTJ4. Une fois que la neige a commencé à tomber sur le plateau de Holy Calamavote, ils ont également réalisé que ce serait probablement aussi la performance de la nuit. Le point culminant du milieu de l'album a reçu un mini-traitement de vidéo musicale, avec des changements de costumes, des extras (sous la forme d'hommes vêtus d'EPI tenant des parapluies au-dessus de la station DJ) et une apparition en tant qu'invité du chanteur Gangsta Boo. Cependant, toute cette dorure a fondu dans l'arrière-plan au moment où le tueur Mike a croisé la phrase "Je ne peux pas respirer." Puis, un silence est tombé sur le plateau, alors que le duo laissait les derniers mots de George Floyd, Eric Garner et d'innombrables autres victimes noires de la violence policière pendre dans l'air désormais calme. Pendant ce moment de silence, les yeux de Mike ne se sont jamais détachés de la caméra, forçant les téléspectateurs à rencontrer son regard et tout ce qui se cache derrière. Finalement, il a continué son couplet sans accompagnement et a ajouté un nouveau chapitre à la légende de RTJ dans le processus.

Run the Jewels Calamavote

"data-medium-file =" https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/Run-the-Jewels-Calamavote-1.png?w=300 "data-large-file =" https : //consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/Run-the-Jewels-Calamavote-1.png? w = 806 "loading =" lazy "class =" aligncenter size-large wp-image-1078813 "src =" https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/Run-the-Jewels-Calamavote-1.png?w=806 "alt =" Exécutez les bijoux Calamavote "width =" 806 "height =" 453 "srcset =" https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/Run-the-Jewels-Calamavote-1.png 1200w, https://consequenceofsound.net/wp- content / uploads / 2020/10 / Run-the-Jewels-Calamavote-1.png? resize = 300,169 300w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/Run-the-Jewels-Calamavote -1.png? Resize = 768,431 768w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/Run-the-Jewels-Calamavote-1.png?resize=1024,575 1024w, https: / /consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/Run-the-Jewels-Calamavote-1.png?resize=807,453 80 7w "tailles =" (largeur maximale: 806px) 100vw, 806px "/><img data-attachment-id = "1078813" data-permalink = "https://consequenceofsound.net/2020/10/live-review-run-the-jewels-calamavote/run-the-jewels-calamavote-2/ "data-orig-file =" https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/Run-the-Jewels-Calamavote-1.png "data-orig-size =" 1200 674 "données -comments-open = "1" data-image-meta = "{" aperture ":" 0 "," credit ":" https://consequenceofsound.net/ "," camera ":" https: // conséquenceofsound. net / "," caption ":" https://consequenceofsound.net/ "," created_timestamp ":" 0 "," copyright ":" https://consequenceofsound.net/ "," focal_length ":" 0 ", "iso": "0", "shutter_speed": "0", "title": "https://consequenceofsound.net/", "orientation": "0"} "data-image-title =" Exécutez les joyaux Calamavote "data-image-description ="

Run the Jewels Calamavote

"data-medium-file =" https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/Run-the-Jewels-Calamavote-1.png?w=300 "data-large-file =" https : //consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/Run-the-Jewels-Calamavote-1.png? w = 806 "loading =" lazy "class =" aligncenter size-large wp-image-1078813 "alt =" Exécutez les bijoux Calamavote "width =" 806 "height =" 453 "src =" https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/Run-the-Jewels-Calamavote-1. png? w = 806 "srcset =" https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/Run-the-Jewels-Calamavote-1.png 1200w, https://consequenceofsound.net/wp- content / uploads / 2020/10 / Run-the-Jewels-Calamavote-1.png? resize = 300169 300w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/Run-the-Jewels-Calamavote -1.png? Resize = 768,431 768w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/Run-the-Jewels-Calamavote-1.png?resize=1024,575 1024w, https: / /consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/Run-the-Jewels-Calamavote-1.png?resize=807,453 80 7w "data-lazy-tailles =" https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/Run-the-Jewels-Calamavote-1.png 1200w, https://consequenceofsound.net/wp- content / uploads / 2020/10 / Run-the-Jewels-Calamavote-1.png? resize = 300,169 300w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/Run-the-Jewels-Calamavote -1.png? Resize = 768,431 768w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/Run-the-Jewels-Calamavote-1.png?resize=1024,575 1024w, https: / /consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/Run-the-Jewels-Calamavote-1.png?resize=807,453 807w "/>

Invités de près et de loin: Gangsta Boo n'était pas le seul invité à avoir fait une apparition en personne pendant le tournage. Greg Nice et l'associé d'Outkast Cutmaster Swift ont également rejoint les garçons pour leur enregistrement d'Atlanta. La plupart du temps, cependant, les autres artistes trouvés sur RTJ4 ont choisi de se relayer via un écran vidéo. Le meilleur de ces apparences a même été aidé par cette suppression. Pharrell et Zack de la Roca ont plané en arrière-plan comme des spectres révélateurs de la vérité pendant "Ju $ t" tandis que Josh Homme de Queens of the Stone Age a ajouté un travail de guitare abrasif et un solo alors que Mavis Staples livrait sa voix émouvante sur "Pulling the Pin" avec une gravité plus associé aux actualités anciennes qu'aux émissions de hip-hop.

Et avec Eric Andre comme lui-même: Le comédien Eric Andre, qui a supervisé les travaux de la nuit, a passé la spéciale postée dans un centre d'appels dystopique qui a canalisé l'énergie d'un téléthon et d'une prise d'otage dans une égale mesure. Il est difficile de déterminer la sincérité d’une performance d’André donnée, et cela est rendu encore plus difficile par une saison électorale qui semble particulièrement difficile à plaisanter. Cela dit, vous avez peut-être détecté un soupçon de désespoir réel dans un premier segment dans lequel André a déclaré «voter ou mourir est désormais littéral» (voir ci-dessus).

D'une manière ou d'une autre, même au milieu d'une pandémie mondiale et d'une campagne de réélection de Trump, tout n'était pas sombre et funeste. Au cours d'un segment plus léger, André a également présenté un candidat pour remplacer «The Star-Spangled Banner» comme nouvel hymne national:

La section des commentaires: Les téléspectateurs qui ont attrapé Holy Calamavote lors de la première diffusion en direct de Adult Swim ont également eu droit à des divertissements supplémentaires sous la forme de la section de discussion du site, qui a fourni une coupe transversale vertigineuse de l'audience de l'émission spéciale. Entre les chants spammés de «BLM» et «Tuez vos maîtres» et les disputes avec un seul troll tenace de Trump, les utilisateurs ont trouvé le temps de discuter de ce pour quoi ils votaient (ou contre) cette saison électorale. Pendant les quelques moments de ralentissement de la spéciale, le chat a offert un lieu étonnamment civil d'introspection nocturne. En ce qui concerne l’Internet, ce n’est pas mal.

Ci-dessous, quelques commentaires à conserver pour la postérité:

* Didgery: Bousculez les trucs nerd, RTJ est presque sur
* Tengris_Khan: S'ils mettaient Killer Mike et Zach dans la même pièce en ce moment, il y aurait une frappe de drone
* DrawdeHellfire: Eric Andre est le meuble Gallagher
* Timkilledmyson: Votez pour Joe Brungus (emoji de Steve Brule)
* JCthulhum: Votez ce connard et ne regardons jamais en arrière

Approuvé par RTJ?: Alors que Killer Mike et El-P étaient de fervents partisans des campagnes présidentielles 2016 et 2020 du sénateur Bernie Sanders, ils ont été moins ouverts avec le soutien à l'éventuel candidat démocrate Joe Biden. Lors d'un récent entretien avec Revolver, El-P a révélé qu'il voterait "probablement" pour Biden parce que "(il est) tellement désespéré de voir Trump démis de ses fonctions qu'il (il) voterait pour ce putain de Chucky à ce stade." Dans sa propre conversation avec GQ en juillet, Killer Mike était plus sceptique, déclarant en partie au journaliste Donovan X. Ramsey: «Je m'en fous si Joe Biden la personne est déplacée vers la gauche. Je m'en fous de t'aimer ou de m'aimer. Ce que je me fous, c'est de savoir si vos politiques vont profiter à moi et à ma communauté d'une manière qui nous aidera à avoir une longueur d'avance en Amérique. C'est tout. Parce que nous méritons un coup de pouce, et je n’ai pas honte de le dire. "

Alors que le duo a maintenu la définition technique de la non-partisanerie pendant Holy Calamavote, El-P et Killer Mike ont utilisé leurs déclarations de clôture pour présenter une image des priorités de Run the Jewels dans l'isoloir.

"Nous pensons que la dernière chose qu'ils veulent que vous fassiez est de sortir de chez vous et de descendre en personne, de vous masquer et de voter pour ce que vous pensez que ce pays est censé être", a déclaré El-P. "Nous voulons que vous alliez là-bas, et quand vous y serez: dites-leur que Run the Jewels vous a envoyé."

Killer Mike était encore plus précis: «Votez localement. Votez sur le bulletin de vote. Votez pour votre maire, vos juges, vos procureurs. Pour les personnes qui regardent votre vie. Éliminez les salauds hors du bureau et gardez les braves gens.

Setlist:
Yankee et les braves (Ep.4)
Oh la la
Hors de vue
Saint Calamafuck
Goonies contre E.T.
Marcher dans la neige
Juste
Ne jamais regarder en arrière
Le sol en dessous
Tirer la broche
Quelques mots pour le peloton d'exécution (Radiation)

Diffusez l'émission:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page