RIP Mary Wilson, membre fondateur de The Supremes Dead à 76 ans

Mary Wilson, membre fondateur du groupe pionnier de Motown, The Supremes, est décédée à l’âge de 76 ans.

Selon son attaché de presse, Wilson est décédée subitement lundi soir (8 février) chez elle à Henderson, Nevada. Une cause de décès n’a pas été immédiatement révélée.

En 1959, Wilson a auditionné et a été accepté dans un groupe de chant appelé The Primettes, en association avec trois autres chanteurs alors inconnus: Florence Ballard, Diana Ross et Betty McGlown. En 1962, le groupe s’était réduit à un trio (McGlown était parti se marier), avait signé avec Motown Records et avait changé son nom pour The Supremes. En moins d’un an, ils ont décroché leur premier hit n ° 1 avec «Where Did Our Love Go»

Entre 1964 et 1969, The Supremes a remporté 12 singles n ° 1 au total – un record pour les chansons les plus populaires parmi les groupes américains. Parmi leurs tubes les plus remarquables: «Baby Love», «Come See About Me», «Stop! Au nom de l’amour »,« De retour dans mes bras »et« Vous ne pouvez pas vous dépêcher d’aimer ».

Avec Ross devenant de plus en plus le visage du groupe, en 1967, le président de Motown Records, Berry Gordy, décida de changer le nom du groupe en Diana Ross and the Supremes, et enleva Ballard de la formation au profit de Cindy Birdsong. La gamme reconfigurée n’a pas réussi à obtenir le même succès que les Supremes originaux, cependant, et au début des années 1970, Ross avait quitté le groupe pour poursuivre une carrière solo. Wilson est restée avec The Supremes jusqu’en 1977, faisant d’elle le membre le plus ancien du groupe.

Wilson a écrit plus tard un roman à succès sur son passage dans le groupe appelé Dreamgirl: Ma vie de suprême, et est devenu un habitué du circuit de divertissement de Las Vegas. Elle s’est également engagée dans une série de batailles juridiques avec Motown sur l’utilisation du nom de The Supremes, ce qui l’a finalement amenée à défendre une législation interdisant l’utilisation du nom d’un acte musical à moins qu’un membre original du groupe ne soit impliqué, ou que le groupe dispose d’une licence appropriée. par la dernière personne à détenir le droit de propriété sur le nom.

En 1988, Wilson, Ross et Ballard (décédé en 1976) ont été intronisés au Rock and Roll Hall of Fame.

En 2000, Ross, Wilson et Birdsong ont brièvement flirté avec une tournée de retrouvailles, mais les négociations ont échoué et Ross a plutôt tourné avec des membres secondaires de The Supremes. Wilson, quant à lui, a continué à sortir de la musique en tant qu’artiste solo, a écrit trois autres livres et a été nommé «ambassadeur de la culture» pour le département d’État américain.

«J’ai été extrêmement choqué et attristé d’apprendre le décès d’un membre majeur de la famille Motown, Mary Wilson de The Supremes», a déclaré le fondateur de Motown Records, Berry Gordy, dans un communiqué. «Les Supremes ont toujours été connus comme les ‘amoureux de la Motown’. Mary, avec Diana Ross et Florence Ballard, est arrivée à Motown au début des années 1960. Après une série sans précédent de succès n ° 1, de réservations à la télévision et dans les boîtes de nuit, ils ont ouvert des portes pour eux-mêmes, pour les autres groupes de Motown et bien d’autres.

«J’ai toujours été fier de Mary», a ajouté Gordy. «Elle était tout à fait une star à part entière et au fil des ans, elle a continué à travailler dur pour renforcer l’héritage des Supremes. Mary Wilson était extrêmement spéciale pour moi. Elle était une pionnière, une diva et nous manquera beaucoup.

Revenir en haut de page