Accueil » Regardez Madness transformer Kimmel en « Our House »

Regardez Madness transformer Kimmel en « Our House »

Le temps est une ligne de basse ambulante, et malgré quelques digressions funky en cours de route, nous semblons toujours revenir là où nous avons commencé. C’est peut-être pourquoi une certaine marque de jam jamaïcain pré-reggae continue d’être réinterprétée pour différentes époques, et pourquoi les légendes bicolores Madness sont à nouveau skascendantes. La tenue britannique se prépare pour une tournée 2022, et dont elle sera en avant-première avec un nouveau livestream, «The Get Up», le 14 mai. Cette activité est à prévoir, car, comme ils l’ont démontré sur Kimmel hier soir, pendant la skanaissance, chaque maison est «notre maison».

« Our House » est sorti sur l’album de 1982 La montée et la chute, et c’était le seul single du groupe à devenir un hit du Top 10 aux États-Unis.Toutes ces années plus tard, ils n’ont aucun mal à se souvenir de chaque note, et Kimmel leur a donné l’occasion de se débarrasser de toute rouille. Graham « Suggs » McPherson portait ses nuances de marque, tandis que la plupart des membres du groupe arboraient une petite variété de chapeaux qui semblent être l’uniforme officiel des Blancs jouant au ska. Découvrez les performances ci-dessous.

Quant au livestream «The Get Up», il aura lieu au London Palladium le 14 mai. Le groupe a déclaré dans un communiqué,

«Avouons-le, divertir est la seule chose pour laquelle nous sommes bons… alors nous nous sommes réunis avec Charlie Higson (de The Fast Show) et avons concocté un spectacle mettant en vedette de la musique live, des chansons nouvelles et classiques de Madness, de la comédie, des invités incroyablement spéciaux et même Mike Barson jouant le rôle de SAR la reine Elizabeth II. Nous l’appelons «The Get Up», nous le tournons au Palladium de Londres et nous le diffusons dans la boîte de lunettes de votre choix le 14 mai 2021. »

Les billets pour «The Get Up» sont disponibles sur le site Web de l’événement. Pour ceux d’entre nous aux États-Unis, ce sera quelque chose qui nous retiendra jusqu’à ce que la tournée «Madness in America» débute l’année prochaine. Les billets pour cela sont disponibles ici.

Si cela ne vous démange pas, Jeff Rosenstock a récemment tourné son dernier album PAS DE RÊVE dans RÊVE DE SKA, alors que son projet avec Mike Park, Bruce Lee Band, se prépare pour son nouvel EP Division dans le Heartland.

Revenir en haut de page