Oui, le mot de passe Twitter de Trump était vraiment "maga2020!"

En octobre, un homme du nom de Victor Gevers a affirmé s'être connecté au compte Twitter de Donald Trump en devinant correctement que son mot de passe était «maga2020!». Lorsque la nouvelle a explosé, la Maison Blanche et Twitter ont nié que le président ait été piraté. Mais aujourd'hui, les procureurs néerlandais qui se sont penchés sur l'affaire ont confirmé que cela s'était réellement produit. Malheureusement, cela signifie que Trump a vraiment choisi un mot de passe comique – et effrayant! – facile à deviner.

Plus tôt cet automne, Gevers a partagé des captures d'écran prouvant qu'il était entré par effraction sur le compte Twitter de Trump le 16 octobre. Selon le Gardien, les Pays-Bas ont rapidement demandé à Team High-tech Crime, leur unité cybernétique spécialisée dans la police, de déterminer si les affirmations de Gevers étaient vraies ou non – et les résultats ont été partagés cet après-midi. "Nous pensons que le pirate informatique a effectivement pénétré le compte Twitter de Trump", a déclaré le parquet néerlandais, "mais (il) a rempli les critères qui ont été développés dans la jurisprudence pour devenir libre en tant que pirate informatique éthique."

Le parquet a ajouté que si le piratage était une infraction pénale aux Pays-Bas, la décision de Gevers de recourir à la «divulgation responsable» relevait des «circonstances spéciales» qui pouvaient empêcher les procureurs de prendre des mesures contre lui. En d'autres termes, la décision de Gevers de divulguer le piratage aux autorités américaines et d'exhorter le président à renforcer la confidentialité de ses médias sociaux – notamment en utilisant des mesures de sécurité de base, comme la vérification en deux étapes – l'a exonéré de toute sanction.

Oh mais attendez, il y en a plus! Ce n’était pas la première fois que Gevers entrait dans le compte de Trump. En 2016, il aurait supposé que le mot de passe de Trump était «votre licencié» et a de nouveau eu accès à son Twitter. Trump a de la chance – pour un gars qui continue de déchiffrer les codes très évidents qui appartiennent à l'un des hommes les plus puissants du monde, Gevers prend certainement la voie noble en refusant de publier des mèmes, de taper quelque chose de blasphématoire ou de sauver l'avenir de notre planète en rejoignant l'Accord de Paris sur le climat.

Malgré l'utilisation incessante de la plate-forme de médias sociaux chaque jour, il semble que Trump et Twitter ne s'entendent pas. L'année dernière, il a prévu une réunion avec Jack Dorsey, le PDG de Twitter, pour se plaindre de la perte de followers. Maintenant, Twitter a commencé à signaler les publications de Trump qui glorifient la violence et à attacher des étiquettes d'avertissement à ses tweets qui répandent de la désinformation sur le COVID-19.

Revenir en haut de page