Nouveau livre sur l'histoire non censurée de l'explosion de hard rock des années 80 avec l'attaquant de Corey Taylor à venir en 2021

Avant que les choses ne sombrent dans le désarroi, la plus grande tournée de l'été devait présenter Motley Crue, Def Leppard et Poison. Les années 80 ont été une période énorme pour le hard rock, et cette période est à la base d'un nouveau livre qui vient d'être annoncé, retraçant l'histoire non censurée de l'explosion du hard rock des années 80, appelée Rien mais un bon moment.

Le livre est écrit par Tom Beaujour et Richard Bienstock, qui ont tous deux été les éditeurs de Revolver et Guitar World respectivement, donc ces gars savent vraiment de quoi ils parlent. Et, ils ont veillé à ce que l'un des plus grands fans du rock des années 80, à savoir Corey Taylor, le leader de Slipknot et Stone Sour, écrive l'avant.

Le livre devrait sortir le 21 mars 2021 et être disponible en précommande. Voici le communiqué de presse officiel:

L'histoire orale définitive et sans faille du hard rock et du hair metal des années 1980.

Le hard rock des années 1980 était une source hédoniste et souvent intensément créative d'évasion qui a parfaitement résumé – et peut-être même aidé à définir – une décennie spectaculaire. En effet, les coups de poing comme «On ne va pas le prendre» de Twisted Sister, «Girls, Girls, Girls» de Mötley Crüe et «Welcome to the Jungle» de Guns N 'Roses sont aussi inextricablement liés à l'époque que Reaganomics , Pac-Man et ET

Des premiers jours du do-or-die des enregistrements autofinancés et du D.I.Y. des productions de concerts aussi tape-à-l'œil que téméraires, aux années de gloire multi-Platinum, propulsées par MTV, des hymnes bouleversants des stades et des ballades puissantes, jusqu'au crash ultime lorsque des groupes de grunge comme Nirvana ont changé à jamais le climat de la business, NOTHIN 'BUT A GOOD TIME capture l'énergie et l'excès des années du hair metal selon les mots des musiciens, managers, producteurs, ingénieurs, directeurs de label, publicistes, stylistes, costumiers, photographes, journalistes, éditeurs de magazines, vidéastes , bookers de club, roadies, groupies et cintres qui l'ont vécu.

Avec une préface passionnée de Slipknot et Stone Sour, chanteuse et fanatique de glam metal Corey Taylor, et tirée de plus de 200 nouvelles interviews avec des membres de Van Halen, Mötley Crüe, Poison, Guns N 'Roses, Skid Row, Bon Jovi, Ratt, Twisted Sœur, ailier, mandat, Cendrillon, émeute silencieuse et autres, ainsi qu'Ozzy Osbourne, Lita Ford et bien d'autres, c'est la chronique ultime, non censurée et souvent décousue d'une époque où l'excès et le succès marchaient main dans la main, raconté par les hommes et les femmes qui ont créé un son et un style qui sont venus définir une ère musicale – celle où les groupes et leurs fans sont allés à la recherche de rien mais d'un bon moment… et l'ont trouvé.

Qu'est-ce que tu penses? Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page