Lollapalooza laisse tomber DaBaby en tête d’affiche du dimanche soir

Lollapalooza a lancé DaBaby comme tête d’affiche du dimanche soir à la suite d’une série de commentaires homophobes faits par le rappeur.

«Lollapalooza a été fondée sur la diversité, l’inclusivité, le respect et l’amour. Dans cet esprit, DaBaby ne se produira plus à Grant Park ce soir », le festival annoncé via Twitter dimanche matin.

Au lieu de cela, Young Thug clôturera Lollapalooza dimanche soir face à Foo Fighters.

DaBaby a été vivement critiqué pour les remarques qu’il a faites le week-end dernier au Rolling Loud Festival de Miami, dans lequel il a insulté les homosexuels, calomnié les femmes et diabolisé les personnes atteintes du VIH et du sida. « Vous ne vous êtes pas présenté aujourd’hui avec le VIH, le sida, aucune de ces maladies sexuellement transmissibles mortelles qui vous feront mourir [in] deux, trois semaines, mettez la lumière de votre téléphone portable en l’air », a-t-il déclaré lors de sa performance. « Mesdames, si votre chatte sent l’eau, allumez la lumière d’un téléphone portable dans l’air. Les gars, si vous ne sucez pas une bite de n**** sur le parking, mettez les lumières de votre téléphone portable en l’air.

Plutôt que de s’excuser, le rappeur de 29 ans n’a fait que doubler sa position, publiant une déclaration sourde dans laquelle il blâmait « les marques, des réseaux ou des artistes qui aiment profiter de l’influence des rappeurs noirs sur la culture » pour avoir réagi de manière excessive à ses commentaires. Il a ensuite sorti un clip vidéo autodidacte qui faisait deux références à la controverse, brandissant une pancarte indiquant « SIDA » et épelant un message en lettres arc-en-ciel destiné à la communauté LGBTQ : « Mes excuses d’être moi de la même manière. vous voulez la liberté d’être vous.