Accueil » L’INJECTION HEBDOMADAIRE: Nouvelles versions de TOMAHAWK, GENGHIS TRON et plus encore aujourd’hui

L’INJECTION HEBDOMADAIRE: Nouvelles versions de TOMAHAWK, GENGHIS TRON et plus encore aujourd’hui

Les nouvelles sorties de heavy metal de cette semaine incluent des shoegaze noircis, du death metal old school, des trucs dont vous serez fâché contre moi, et plus encore! Aux métaux…

Publicité. Faites défiler pour continuer la lecture.

’68 – Donnez-en un Prenez un

Genre: rock sonore
Origine: Atlanta, Géorgie
Étiquette: Vinyle de cuisson

Le duo le plus turbulent de Géorgie est de retour avec son troisième disque de hard rock un peu boueux, un peu punk, un peu blues, mais tout amusant. Plus que jamais, leur son crossover devrait plaire aux fans de metal et aux fans d’indie. Je pouvais voir cet album leur permettant de tourner avec n’importe qui de Le Portugal. L’homme à Mastodonte.

Le Dieu noyé – Maison pâle

Genre: Black metal / hardcore
Origine: Philadelphie, Pennsylvanie
Étiquette: Solid State Records

Maintenant pour quelque chose d’un peu plus sombre. Ce groupe mêle le black metal atmosphérique au hardcore pour créer un son chaotique, agressif et sombre. Il s’agit du troisième album du groupe après le voyage d’un personnage à travers une période décevante, et la musique est sans surprise également décevante.

Publicité. Faites défiler pour continuer la lecture.

Évanescence – La vérité amère

Genre: Hard rock
Origine: Little Rock, Arkansas
Label: BMG

Amy Lee et ses amis ont parcouru un long chemin depuis qu’ils ont fourni la musique du montage de formation dans Daredevil (« Bring Me To Life) et de la scène funéraire de Daredevil ( » My Immortal « ). La voix de Lee et la façon dont elle se marie bien avec un rock émotionnel simple. Certaines versions de la sortie incluent des reprises assez cool de « The Chain » de Fleetwood Mac et de « Cruel Summer » de Bananarama. Chad a une critique complète ici.

Gengis Tron – Arme de rêve

Genre: Métal électronique / atmosphérique
Origine: Poughkeepsie, New York
Label: Rechute

Après plus d’une décennie d’absence Gengis Tron sont revenus avec une tournure plutôt inattendue sur leur musique. J’imagine que ce sera une sortie de division pour les fans de longue date, mais cela fait longtemps et la moitié du groupe est nouveau. Ce serait presque plus étrange s’ils ne sonnaient pas différemment. Pourtant, à quel point ils se penchent sur un son plus atmosphérique plutôt que sur la mouture de leurs débuts pourrait prendre un certain temps pour s’y habituer. Le bilan n’est en aucun cas mauvais. Ceci est juste une nouvelle bête. Max a une critique complète ici.

Publicité. Faites défiler pour continuer la lecture.

Memoriam – Jusqu’à la fin

Genre: Death métal
Origine: Birmingham, Angleterre
Étiquette: Reaper Entertainment

Depuis que Karl Willetts a arrêté de lancer des boulons en 2016, il apporte le lourd avec Memoriam. Ils ont été plutôt prolifiques depuis, car il s’agit de leur quatrième album en cinq ans. C’est ce que vous attendez et espérez d’un pilier du death metal de la vieille école. Chunky, sur le thème de la bataille, du death metal.

Tomahawk – Immobilité tonique

Genre: Rock expérimental
Origine: États-Unis
Label: Enregistrements Ipecac

Tomahawk, le groupe avec des membres de Le lézard de Jésus, M. Bungle, et Casque, qui est également connu comme l’autre, l’autre groupe de Mike Patton, est de retour avec son premier album en huit ans. C’est l’une des bonnes choses à venir de la pandémie puisque la musique est apparemment faite depuis un certain temps, mais Patton n’a pas pu faire de chant pour cela à cause de ses autres projets. Ensuite, il ne pouvait aller nulle part, alors il a mis Mike Patton dans un micro et maintenant nous avons un cinquième album de rock n roll merveilleux et bizarre. Kevin fait une plongée profonde ici.

Publicité. Faites défiler pour continuer la lecture.

Roue – Humain résident

Genre: Métal progressif
Origine: Helsinki, Finlande
Étiquette: Odyssey Music Network

Emballage cette semaine avec du métal progressif vraiment solide. Ceci est pour les fans de Un cercle parfait, Katatonia, Oceansize, et les goûts, car ils embrassent des sauts rythmiques, une grande orchestration et une atmosphère de mauvaise humeur. Humain résident est un album hypnotique qui entre dans votre tête et commence à le diviser lentement, comme le montre la pochette de l’album.

Également en baisse aujourd’hui…

  • 1782 – Du cimetière (Sons psychédéliques lourds) – Stoner / doom
  • Antagoniste AD – Toutes les choses (Enregistrements en niveaux de gris) – Metalcore
  • Aara – Triade I: Eos (Debemur Morti Productions) – Black metal atmosphérique
  • Arepo – Arepo (Pax Aeternum) – Expérimental / ambiant
  • Alors que tout se déroule – En chacun se trouve l’autre (Long Branch) – Metalcore / post-hardcore
  • Engendré – EP (Auto-publié) – Doom
  • Aziola Cry – La fracture ironique (Sensory Records) – Métal progressif
  • Les yeux bandés et conduit dans les bois – Retraits de cauchemar (Auto-sortie) – Death metal / avant-garde
  • Souffles – Doublé d’argent (Auto-libéré) – Black metal / post-metal
  • Budderside – Violence spirituelle (Motorhead / Silver Lining) – Roche dure
  • Cryptose – Essaim bionique (Century Media) – Progressif / thrash
  • Mort d’en haut 1979 – Est-ce que 4 amoureux (Universal Music Canada) – Punk / dance rock
  • Draken – Draken (Majestic Mountain Records) – Métal progressif / stoner
  • Vide éternel – Sérénité dans le noir (Auto-publié) – Metalcore
  • Ghostbound – Jeu prolongé pour mon doux thym Mary (Red Nebula Records) – Rock gothique / post-punk
  • Fantômes de l’Atlantide – 3.6.2.4 (Black Lion Records) – Métal symphonique / progressif
  • Grande Royale – Continuer (The Sign Records) – Hard rock
  • Graveolence – Anthropomancie (Transilvanian Tapes) – Death metal
  • Feuille verte – Échos d’une messe (Napalm) – Rock Stoner
  • Chien – Je connais mes ennemis (Metalville) – Roche dure
  • La théorie de Juliana – Un rêve loin (Equal Vision Records) – Rock alternatif
  • Kanga – Toi et moi ne mourrons jamais (Artoffact Records) – Darkwave / pop
  • Les rois ne meurent jamais – C’est ce pour quoi nous vivons EP (Upstate Records) – Hardcore
  • Route de Manille – Château en spirale Re-Release (High Roller) – Rock
  • Les mobil-homes – Gâchette (Wild Kingdom Records) – Krautrock / électronique
  • Necronomicon – Le dernier chapitre (El Puerto Records) – Thrash
  • Paladine – Entrer dans les abysses (No Remorse Records) – Puissance / métal lourd
  • Pando – Rites (Mort esthétique) – Black metal / noise
  • Putrescine – La flamme qui s’estompe (Tridroid Records) – Death metal
  • La plume – Earthrise (Metalville) – Stoner / métal lourd
  • Funérailles pourries – Funérailles pourries (Transilvanian Tapes) – Métal noir
  • Sanguisugabogg – Torturé entier (Century Media) – Death metal brutal
  • Schysma – Schysma (Wormholedeath) – Métal progressif
  • Shiva le destructeur – Trouvez les autres (Robustfellow Productions) – Psychédélique / progressif
  • Sanctuaires – Notes de fantôme (Enregistrements Apocalyptic Witchcraft) – Death metal / post-rock
  • Smith / Kotzen – Smith / Kotzen (BMG) – Roche
  • Solbrud – Levende I Brønshøj Vandtårn (Eisenwald) – Métal noir
  • Stepson – Aidez-moi, aidez-vous (SharpTone Records) – Punk / hardcore
  • Stonus – Séance (Electric Valley Records) – Stoner rock
  • Sorcier – Scène de la nature (Dying Victims Productions) – Métal lourd
  • Fils bâillants – Sky Island (Ripple Music) – Stoner / rock psychédélique
Vous voulez plus de métal? Abonnez-vous à notre newsletter quotidienne

Entrez votre e-mail ci-dessous pour obtenir une mise à jour quotidienne avec tous nos titres.

Revenir en haut de page