L’INECTION HEBDOMADAIRE: Nouvelles versions de GOJIRA, EVILE et plus encore aujourd’hui

Le nouveau heavy metal de cette semaine sort des grooves progressifs, une lourdeur accrocheuse, du métal vraiment sombre, et plus encore! Aux métaux…

Publicité. Faites défiler pour continuer la lecture.

Mal – L’enfer déchaîné

Genre: Thrash
Origine: Huddersfield, Angleterre
Label: Napalm

Après huit ans Mal sont de retour avec un line-up bouleversé. Le guitariste Ol Drake a repris le chant et Contre-courantAdam Smith aide à la guitare. C’est toujours toute la bonté thrash que vous voudriez du groupe plus leur point de vue Entrepreneur de pompes funèbres« Zombie Apocalypse ».

Gojira – Courage

Genre: Métal progressif / groove
Origine: Bayonne, France
Label: Roadrunner

Les Français groovy et proggy préférés de tous sont de retour avec l’un de leurs disques les plus lourds qui se double de l’un de leurs plus mélodiques. On dirait vraiment qu’ils essaient d’être toutes les versions de Gojira immediatement. « The Chant » aurait pu s’intégrer sur Magma parfaitement et « Into The Storm » aurait été une inclusion naturelle sur L’enfant sauvage. Cet album a propulsé Gojira au sommet de ma liste à ne pas manquer après la pandémie, car je sais que ces chansons vont écraser en direct. Le Tchad a une critique ici.

Publicité. Faites défiler pour continuer la lecture.

Oryx – Déplorer un monde mort

Genre: Boue
Origine: Denver, Colorado
Libellé: Perte de traduction

Maintenant, pour quelque chose d’un peu plus sombre, et « un peu » sous-vend certainement cela. Déplorer un monde mort sonne comme un sombre Homme primitif enregistrer avec une lourdeur dissonante lente, mais cela a plus un penchant de black metal. Ce n’est pas une période amusante.

Destructeur de cochons – Pornographers of Sound: en direct à New York

Genre: Death metal / grindcore
Origine: Alexandrie, Virginie
Label: Rechute

Achetez maintenant sur Bandcamp

Publicité. Faites défiler pour continuer la lecture.

Oh hey! Un album live surprise de Destructeur de cochons! Soigné! Cela a été enregistré pendant deux nuits en 2019 au Saint Vitus de New York. Ce sont vingt-trois pistes de chaos et d’agression couvrant une grande partie de leur carrière. De plus, techniquement, cela a chuté hier, mais je suis sûr que l’un de vous aurait été irrité si je n’avais rien dit.

Guérisseur de pierre – Conquistador

Genre: Black metal progressif
Origine: Mansfield, Connecticut
Label: Auto-édité

Achetez maintenant sur Bandcamp

Sur leur premier album, le duo également connu sous le nom de Pilote de journal essayent une identité de black metal plus étrange. Conquistador rappelle à beaucoup de groupes comme Opeth, Esclave, Gorguts, et Krallice le tout sans ressembler à l’un d’eux pendant trop longtemps. Les chansons sont longues, épiques, techniques, rythmées et étranges. Ne dormez pas sur celui-ci.

Publicité. Faites défiler pour continuer la lecture.

Tétrarque – Instable

Genre: Nu métal / metalcore
Origine: Los Angeles, Californie
Label: Napalm

Si vous cherchez un peu de conduite Nœud coulant-des rainures ou même quelque chose comme les moments les plus lourds de Linkin Park avec beaucoup de fioritures modernes, alors ne cherchez pas plus loin Instable. Ce groupe est indéniablement lourd et accrocheur. Si Tétrarque n’obtient pas le même genre d’explosion que Code orange surmonté ces dernières années après cet album, c’est un crime.

Steve Von Till – Harvestman – 23 poèmes sans titre

Genre: Mot parlé / Ambiant
Origine: Oakland, Californie
Label: Enregistrements Neurot

Avec cet album, nous suivons Steve von Till de Névrose sur une nouvelle voie pour lui. L’année dernière, il a sorti l’album ambient Pas de désert assez profond le même jour que son premier livre de poésie intitulé Harvestman – 23 poèmes sans titre. Aujourd’hui, il a sorti un album de créations orales de ce livre de poésie, ainsi qu’une version instrumentale de son disque ambiant (c’est la synergie de la marque). La voix de Steve est modulée et il y a une aura étrange tout au long des quatre pistes, donc ce n’est pas seulement quelqu’un qui parle. C’est plus musical que ce à quoi vous vous attendez d’un album de créations orales.

Publicité. Faites défiler pour continuer la lecture.

Vreid – Nord-ouest sauvage

Genre: Black metal mélodique
Origine: Sogndal, Norvège
Étiquette: Season Of Mist

Emballage cette semaine avec une aubaine de black metal! Maintenant, je ne suis pas sûr de ce qui fait techniquement quelque chose d’une aubaine (et je ne vais pas le chercher), mais cela a un choix de trémolo, des battements explosifs, une aura sinistre et juste la bonne quantité de morceaux mélodiques. J’ai presque dormi sur cet album, mais je suis content de ne pas l’avoir fait. C’est la bande-son parfaite pour les aventures en forêt.

Également en baisse aujourd’hui / cette semaine…

  • Axewitch – Des cendres dans le feu (Pure Steel) – Métal lourd
  • Mer de Bevar – La zone intemporelle (Auto-libéré) – Stoner / doom
  • Enfer sanglant – Le sanglant (Rockshots Records) – Métal lourd
  • Bunker 66 – Au-delà de l’aide des prières (Dying Victims Productions) – Thrash noirci
  • Démons – Privation (Spartan Records) – Hardcore
  • Dévoré – La malédiction de Sabda Palon (Sadist Records) – Death metal
  • Domkraft – Des graines (Oeil magnétique) – Psychédélique / boue
  • Dropkick Murphys – Montez ce cadran (Auto-publié) – Punk
  • Dukov – La mort est OK (Horror Pain Gore Death Productions) – Grind
  • Garçons électriques – Ups! De Down (Mighty) – Heavy metal / glam
  • Électromancie – Robot Black Metal (Auto-publié) – Black metal joué par des robots
  • Ewïg Frost – Aïnt No Saïnt (Discos Macarras) – Speed ​​metal
  • Goregäng – Vive la crasse (Blood Blast Distribution / Listenable Insanity Records) – Death metal
  • Hanternoz – Au Fleuve De Loire (Antiq Records) – Folk / métal noir
  • Fou – Victimes (Productions de victimes mourantes) – Thrash
  • Ironbound – Le porte-lumière (Auto-publié) – Heavy metal
  • Abattage logistique – Formes inférieures de vie (Auto-publié) – Brutal death metal
  • Disparu en mer – Mal des transports (Enregistrements Revival) – Rock
  • Nekromantheon – Visions de Trismégistos (Hells Headbangers / Enregistrements indépendants) – Thrash
  • Océans – Nous ne sommes pas d’accord EP (Nuclear Blast) – Groove / métal progressif
  • Plasmodium – Tours du silence (Transcending Obscurity Records) Death metal psychédélique
  • La pauvreté n’est pas un crime – Un secret à cacher (Metalville) – Métal progressif
  • Sang royal – Typhons (Warner) – Rock
  • Verdict silencieux – Condamné (Wormholedeath) – Death metal mélodique
  • Traumatisme – Acrimonie (Selfmadegod Records) – Death metal
  • L’entreprise! – Psaumes funéraires (Disques à semi-conducteurs) – Metalcore
  • Ungfell – Es Grauet (Eisenwald) – Métal noir
  • Warish – À côté de payer (RidingEasy Records) – Bruit / punk
  • Dent jaune – L’illusion brûlante (Enregistrements de misère orchestrés) – Boue / malheur
Vous voulez plus de métal? Abonnez-vous à notre newsletter quotidienne

Entrez votre e-mail ci-dessous pour obtenir une mise à jour quotidienne avec tous nos titres.

Revenir en haut de page