L’art numérique, un nouveau moyen de communiquer avec le public

Duncan et Griffin Cock Foster se retrouvent à l’épicentre car le dernier cycle de la hype du Bitcoin et crypto-monnaie a attiré les investisseurs et devient aujourd’hui à la mode. Les frères jumeaux et entrepreneurs sont à l’origine de la tendance fulgurante des actifs numériques avec leur entreprise Nifty Gateway , un marché pour l’art numérique et les objets de collection appelés NFT.

War Nymph de Grimes, une sortie extraordinaire

Il y a quelques années, l’idée que les col lectionnaires achètent des œuvres d’art créées à partir des outils numériques aurait semblé ridicule. Cependant, le  l’intérêt du public pour la technologie de la blockchain a commencé à croître, comme par exemple pour les influenceurs culturels. Beaucoup de musiciens commencent à affluer et suivent la tendance.

Le 28 février, Nifty Gateway a organisé l’une de ses plus grandes ventes aux enchères à ce jour, avec la sortie de la collection d’art mythologique War Nymph de Grimes. Juste avant la sortie de cette collection très médiatisée, Duncan et Griffin nous ont dit ce qu’il en pensaient. Ils ont dit qu’il étaient en effet très surpris par la rapidité des musiciens et ils ont pu voir à quel point ils étaient intéressés par les jetons non fongible (aussi appelé NFTs). Les frères jumeaux pensent que la collection Grimes est un exemple parfait de ce qu’ils peuvent offrir à une personne qui possède des talents à la fois en art et en musique. « Je pense que Grimes est bien connue en tant que musicienne, mais elle a aussi une carrière en art visuel très impressionnante. Je pense que les NFTs sont un moyen très passionnant pour elle car c’est son passé « a déclaré Duncan dans EDM.com. « Il rassemble vraiment l’audio et le visuel d’une manière que les autres moyens artistiques ne font tout simplement pas. »

C’est là que réside le service le plus important des NFTs. «Pour la toute première fois, vous allez pouvoir insérer de la musique à un objet d’art», poursuivi Duncan. « Il est assez difficile d’insérer de la musique dans une peinture ou une sculpture de manière naturelle, mais avec un NFT, la musique peut en fait constituer une partie assez importante de l’expérience pour le consommateur. »

Grimes n’est qu’une artiste du monde de la musique électronique qui y participe. Les artistes de l’électronique dance music sont apparues très tôt, comme par exemple 3LAU, Gramatik, et Beeple. Plein d’autres artistes ont fait leur apparition ces derniers mois et d’après Griffin, ce n’est pas qu’une simple coïncidence.

«À mon avis, les artistes de l’électronique dance music sont tout simplement les personnes idéales pour acheter des NFTs. Ils ont connaissance de la technologie et les données démographiques nous prouvent bien qu’elles sont les personnes qui achètent plus de NFTs», a-t-il déclaré. « Ces personnes sont celles qui comprennent la technologie, car leur carrière est en effet basée sur la technologie. C’est donc sans réelle surprise qu’on découvre qu’ils s’y soient pris comme des poissons dans l’eau. »

Selon la publication récente de Grimes, Tyler Winklevoss, le Directeur général de Gémeaux, a annoncé que la chanteuse avait fait plus de 5,8 millions de dollars de ventes en moins de 20 minutes.

Duncan et Griffin racontent leur histoire à succès

 «Nous avons lancé Nifty Gateway il y a deux ans et la plate-forme actuelle a été lancé il y a un peu moins d’un an», a déclaré Griffin. «Lorsque nous l’avons lancé, nous avons envoyé énormément de courriers électronique avec notre représentant du développement commercial Tommy, à de centaines de personnes, peut-être à des milliers de personnes, et nous n’ avons pas obtenu beaucoup de réponses positives. Plus précisément, moins de 1% d’entre eux nous ont répondu et ils étaient seulement prêts à créer des NFT. C’étaient principalement des artistes sur Instagram qui avaient environ 20 000 ou 50 000 abonnés … Aujourd’hui, une foule de DJ très connue nous montrent leur intérêt »

Au cours du premier mois d’activité de Nifty Gateway, ils ont clôturé 30 000 $ de ventes. Ce mois-ci, c’est à dire un an plus tard, ils devraient faire 6,6 millions de dollars. Dans la brève histoire de leur plate-forme en plein essor, les frères jumeaux ont vécu plusieurs moments inoubliables, y compris la sortie mémorable de Grimes. « La première a eu lieu lors de la sortie de Trevor Jones Picasso’s Bull , l’an dernier. Nous avions eu un certain succès avant, mais c’était la première fois que nous voyions des NFT se vendre très rapidement et il y avait une grande guerre des enchères. « La sortie de Jones a fini par coûter 55 000 $, a déclaré Duncan. « J’ai l’impression que la sortie de Grimes sera historique parce que les gens l’attendent avec impatience et en effet l’œuvre est vraiment puissante. »

Alors que les NFT en sont encore à leurs débuts, Duncan et Griffin envisagent une incitation incroyable aux créatifs à rejoindre le mouvement. Ils font référence à un tweet de Gramatik, dont la récente vente aux enchères sur Nifty Gateway a pu remplacer une année entière de revenus de tournée perdus en raison de la pandémie en cours.

Les sceptiques doutent du Nifty Gateway

Les chiffres parlent d’eux-mêmes, mais toute nouvelle technologie suscite des sceptiques. Certains voient les NFTs comme une mode manquant d’utilité pour commander une résistance à long terme, similaire au battage médiatique de Beanie Baby des années 1990.  « Tout le monde dit que c’est juste autre version de Beanie Babies, c’est juste une mode, » dit Duncan. « Certes, comme avec beaucoup de technologies, les gens peuvent être surexcités et surestimer les possibilités à court terme, mais ils sous-estiment aussi les possibilités à long terme. »

D’autres sceptiques ne voient pas comment l’art numérique peut commander des valorisations qui, dans certains cas, dépassent celles de l’art du monde réel. «Par défaut, les NFTs ont une provenance parfaite», explique Griffin. «Si je fais une œuvre d’art et que j’essaie de la vendre, le défaut est que personne ne peut vraiment prouver qu’elle a été faite par moi. Justin Roiland, le créateur de Rick and Morty, a vendu un dessin sur eBay pour 20 000 $, car [l’enchérisseur] savait que cela venait directement de Justin Roiland. Mais lorsque cette personne essaie de la revendre, elle doit passer par une galerie ou une maison de ventes pour vérifier son authenticité, alors que l’authenticité de NFT est la valeur par défaut.  »

Plus tard, Roiland a créé une version jeton du même dessin qu’il avait précédemment vendu sur eBay. La version numérisée a suscité beaucoup plus d’intérêt que son équivalent physique et a été vendue sur Nifty Gateway pour 290 milles dollars.

Au final, Duncan et Griffin citent un nombre croissant de collectionneurs, de créateurs et une échelle croissante de transactions au cours des deux dernières années comme preuve qu’il ne s’agit que du début d’une tendance et d’un changement technologique. Ils croient fermement que les NFTs resteront pour longtemps.

« Très similaire à la façon dont Bitcoin a décollé car c’est une évolution du système financier actuel. On trouve qu’il s’agit d’une évolution très claire sur la façon dont les musiciens doivent monétiser, gagner de l’argent et  communiquer avec leur public », affirme Griffin. « Nous pensions vraiment que c’était juste une question de temps. »

Revenir en haut de page