La fille de Borat s'est infiltrée à la Maison Blanche grâce à l'OAN

Borat a fait une farce à tous les coins du régime de Donald Trump dans son nouveau film, y compris la capture de Rudy Giuliani en flagrant délit pendant un «moment sexy innocent». Maintenant, il a partagé une nouvelle vidéo virale dans laquelle sa «fille de 15 ans» s'infiltre à la Maison Blanche grâce à un journaliste insipide d'OAN.

«Trump fait très attention à qui il a laissé entrer ses événements et sa maison», Borat tweeté lors du partage de la vidéo. "Aucun test Covid nécessaire – High 5!"

Dans le clip, qui n'apparaît pas dans le film, la «fille» de Borat Tutar (interprétée par l'actrice bulgare de 24 ans Maria Bakalova) fait semblant de suivre au travail la correspondante de l'OAN à la Maison Blanche, Chanel Rion, alors qu'elle la guide à travers la Maison Blanche. La date indiquée est le 20 septembre, soit quelques jours à peine avant que Trump ne soit testé positif au COVID-19. À un moment donné, Tutar apparaît dans la même pièce que Trump – et personne ne porte de masque.

La séquence comprend également une photo de Rion demandant à Trump s'il pense que «nourriture chinoise» est un terme raciste, un Tutar timide se présentant nerveusement à Donald Trump Jr., et un échange brillant entre Tutar et Rion sur la pelouse de la Maison Blanche. «Pourquoi tous les faux journalistes sont-ils de gauche et non de droite?» elle demande. Sans surprise, Rion n'a pas de réponse.

«Ils emmènent ma fille à la Maison Blanche», raconte Borat. "Pas besoin de contrôle de sécurité ou de masques de protection!" Regardez la vidéo complète ci-dessous.

Comme Borat a également réussi à se faufiler dans la même pièce que Mike Pence (alors qu'il était habillé en Trump, rien de moins), on se demande vraiment qui gère la sécurité à la Maison Blanche.

Il va sans dire, Film suivant Borat: Livraison d'un pot-de-vin prodigieux au régime américain pour faire bénéficier une nation glorieuse du Kazakhstan est une course folle. Il est désormais diffusé gratuitement sur Amazon Prime. Lisez notre critique complète ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page