KAYTRANADA remporte le prix Juno 2021 pour l’enregistrement de danse de l’année : consultez la liste complète des gagnants – EDM.com

Les Juno Awards 2021 ont vu The Weeknd dominer, alors que la superstar de la pop internationale a ajouté encore plus de distinctions à son coffret de trophées après avoir remporté les catégories Artiste de l’année, Single de l’année et Album de l’année.

Dans la catégorie Enregistrement de danse de l’année, le célèbre producteur KAYTRANADA a remporté le prix pour son Bubba LP. L’album phare de 17 pistes présente des artistes contemporains majeurs tels que Pharrell Williams, GoldLink, Estelle et Iman Omari, entre autres. Bien qu’il soit sorti en décembre 2019, Bubba, qui a également balayé les Grammys en mars, s’est toujours qualifié pour les Juno Awards de cette année.

Plus tôt ce mois-ci, les organisateurs de la cérémonie des Juno Awards ont annoncé qu’une nouvelle catégorie pour le single de danse underground de l’année serait introduite en 2022. La décision d’inclure les nouveaux honneurs est intervenue après le lobbying de Sydney Blu, avec le soutien de plusieurs DJ, musique producteurs et les chiffres de l’industrie du divertissement.

La musique admissible doit contenir « des compositions lentes, des arrangements hypnotiques et répétitifs pouvant inclure des voix, souvent de longue durée, tous développés pour une utilité maximale sur la piste de danse par les DJ du club », selon les Junos.

« Je pense que c’est vraiment important car une musique incroyable est produite par cette communauté et elle n’était pas reconnue par les Junos », a déclaré Blu dans un communiqué. « Je suis juste vraiment heureux que ce soit enfin arrivé. »

Vous pouvez consulter la liste complète des lauréats des prix Juno 2021 ci-dessous, qui provient de Variété.

Célibataire de l’année

« Lumières aveuglantes », le week-end

Artiste de l’année

Le weekend

Album de l’année

« Après les heures normales », le week-end

Choix des fans Juno

Shawn Mendès

Album international de l’année

« Ligne fine », Harry Styles

Groupe de l’année

Arkells

Artiste révolutionnaire de l’année

JP Saxe

Groupe révolutionnaire de l’année

Terres de la Couronne

Auteur-compositeur de l’année

The Weeknd (Abel Tesfaye), Belly (Ahmad Balshe) & Jason « DaHeala » Quenneville

Album pop de l’année

« Changements », Justin Bieber

Album country de l’année

« Le stand de limonade », Tenille Townes

Album alternatif adulte de l’année

« Sad Hunk », Bahamas

Album alternatif de l’année

« Priez pour cela », Conférence de juillet

Album rock de l’année

« Impitoyable », JJ Wilde

Intronisé au Temple de la renommée de la musique canadienne

Jann Arden

Prix ​​humanitaire

La hanche

Album de jazz vocal de l’année

« Avec toi », Sammy Jackson

Album jazz de l’année : Solo

« Voyageur élégant », Jocelyn Gould

Album Jazz de l’Année : Groupe

« La rémission », Andy Milne et Unison

Album instrumental de l’année

« Mouvements III », Blitz//Berlin

Album francophone de l’année

« Quand la nuit tombe », Louis-Jean Cormier

Album pour enfants de l’année

« Heart Parade », Bottes Splash’N

Album classique de l’année : solo ou chambre

« Mosaïque », Ensemble Fabriqué au Canada

Album classique de l’année : Grand Ensemble

« Ginastera – Bernstein – Moussa : uvres pour violon et orchestre / uvres pour violon et orchestre Orchestre symphonique de Montréal », sous la direction de Kent Nagano, feat. Andrew Wan

Composition classique de l’année

« Concerto pour violon ‘Adrano' », Samy Moussa

Enregistrement rap de l’année

« Éléments Vol. 1″, Tobi

Enregistrement de danse de l’année

« Bubba », Kaytranada

Enregistrement R&B contemporain de l’année

« Après les heures normales », The Weeknd

Enregistrement R&B traditionnel de l’année

« Solide », Savannah Ré

Enregistrement reggae de l’année

« Je prie », TÖME x Sean Kingston

Artiste ou groupe autochtone de l’année

« L’appel de l’étoile du Nord », Leela Gilday

Album de racines contemporaines de l’année

« Bravade », Rose Cousins

Album Roots Traditionnel de l’Année

« Pariez sur l’amour », Pharis et Jason Romero

Album de blues de l’année

« Church House Blues », Crystal Shawanda

Album chrétien/évangélique contemporain de l’année

« La voie », Shawna Cain

Album de musique du monde de l’année

« Espiral », Okan

Jack Richardson Producteur de l’année

WondaGurl

Ingénieur du son de l’année

Serbe Ghénéa

uvre d’art de l’année

Julien Hébert (Directeur artistique), David Beauchemin (Designer), Florence Obrecht (Illustrateur), Marc-Étienne Mongrain (Photographe) — « Notre-Dame-Des-Sept-Douleurs », Klô Pelgag

Clip musical de l’année

« Personne n’est dans la pièce », Emma Higgins et Jessie Reyez

Album électronique de l’année

« Soudain », Caribou

Album métal/musique dure de l’année

« Abysse », Libérez les Archers

Album contemporain adulte de l’année

«De si jolies fourches sur la route», Alanis Morissette

Album comique de l’année

« La puissance du cheval », Jacob Samuel

SUIVEZ KAYTRANADA :

Facebook: facebook.com/Kaytranada
Twitter: twitter.com/KAYTRANADA
Instagram : instagram.com/kaytranada
Spotify : spoti.fi/3sBwouH