Kanye West dit qu'il ne soutient plus Trump, révèle sa plateforme présidentielle

Kanye West va de l'avant avec son intention de se présenter aux élections présidentielles.

Dans sa première interview depuis l'annonce de sa candidature à la Maison Blanche samedi, le magnat du rap milliardaire s'est ouvert à Forbes sur ses intentions de se présenter et de gagner la course présidentielle de 2020 contre le président Trump et Joe Biden.

Pendant "quatre heures d'interrogations décousues", West dit qu'il ne soutient plus Trump. "Je retire le chapeau rouge, avec cette interview", explique Kanye, qui s'est inscrit pour voter pour la première fois lundi. «Je me présenterais en tant que républicain si Trump n'était pas là. Je me présenterai en tant qu'indépendant si Trump est là. »

Il révèle son slogan de campagne ("OUI!"), Son colistier (Michelle Tidball, un prédicateur obscur du Wyoming), et le nom de sa fête – la fête d'anniversaire ("Parce que quand nous gagnons, c'est l'anniversaire de tout le monde").

Ses conseillers incluent sa femme Kim Kardashian-West et le PDG de Tesla, Elon Musk, mais il attribue à Dieu le mérite d'avoir inspiré sa campagne. "Dieu m'a juste donné la clarté et a dit qu'il était temps. Tu sais que j'étais là-bas, j'ai fini à l'hôpital, les gens me traitaient de fou. Je ne suis pas fou », a-t-il déclaré. «Maintenant, il est temps. Et nous ne devenons pas fous, nous allons Yeezy, c'est tout un niveau de notha maintenant. N-O-T-H-A. "

Il critique également le candidat démocrate présumé. "Cet homme, Joe Biden, a dit que si vous ne votez pas pour moi, alors vous n'êtes pas noir. Eh bien, agissez comme si nous n'avions pas entendu cela? Nous agissons comme si nous n'avions pas entendu cet homme dire cela? Cet homme a dit ça. C’est un rap. On va marcher, tout le monde. JAY-Z l'a dit le mieux. Pour les autres candidats, je vous suggère gracieusement de vous retirer – Trump et Biden, se retirer gracieusement. C’est le pays de Dieu, nous faisons tout au service de Dieu, plus que Dieu. "

Ailleurs, West dit qu'il a contracté le coronavirus fin février, mais est sceptique quant à un vaccin. "C'est tellement de nos enfants qui sont vaccinés et paralysés … Alors quand ils disent que la façon dont nous allons réparer Covid est avec un vaccin, je suis extrêmement prudent", dit-il. "C’est la marque de la bête. Ils veulent mettre des frites en nous, ils veulent faire toutes sortes de choses, faire en sorte que nous ne puissions pas franchir les portes du ciel. "

Lisez les faits saillants de l'interview ci-dessous.

Sur la présidence de Trump: «Cela ressemble à un gros gâchis pour moi. Je n'aime pas avoir pris le vent qu'il a caché dans le bunker. "

Pourquoi il n'a jamais voté dans le passé: «La raison pour laquelle c'est le premier jour où je me suis inscrit pour voter, c'est parce que j'avais peur. On m'a dit que si je votais pour Trump, ma carrière musicale serait terminée. J'ai été menacé de faire partie d'un parti. En tant que célébrité, j'ai été menacé de faire partie d'un même parti. J'ai été menacé en tant qu'homme noir dans le parti démocrate. Et c’est ce que les démocrates font, émotionnellement, à mon peuple. Les menaçant au point où cet homme blanc peut dire à un homme noir si vous ne votez pas pour moi, vous n'êtes pas noir. "

Sur le siphonnage potentiel des votes noirs du candidat démocrate: "Je ne le nie pas, je viens de te le dire. Dire que le vote noir est démocrate est une forme de racisme et de suprématie blanche. »

Sur Biden: «Je ne dis pas que Trump est sur mon chemin, il peut faire partie de mon chemin. Et Joe Biden? Comme allez mec, s'il te plait. Tu sais? Spécial d'Obama. Spécial de Trump. Nous disons que Kanye West est spécial. L'Amérique a besoin de personnes spéciales qui dirigent. Bill Clinton? Spécial. Joe Biden n'est pas spécial. "

Sur l'avortement: "Je suis pro-vie parce que je suis la parole de la Bible."

Sur la brutalité policière: «L'une de mes listes de tâches consiste à mettre fin à la violence policière. Les policiers sont aussi des gens. Pour mettre fin aux lois qui n'ont pas de sens. "

En contractant COVID-19: «Des frissons, des tremblements dans le lit, des douches chaudes, des vidéos me disant ce que je suis censé faire pour m'en remettre. Je me souviens que quelqu'un m'avait dit que Drake avait le coronavirus et ma réponse était que Drake ne pouvait pas être plus malade que moi! "

Sur la cure du coronavirus: "Nous prions. Nous prions pour la liberté. Tout tourne autour de Dieu. Nous devons cesser de faire des choses qui rendent Dieu fou. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page