Justin Bieber poursuit des accusateurs d'agression sexuelle pour diffamation

Justin Bieber est en train de poursuivre en justice deux utilisateurs de médias sociaux qui ont affirmé les avoir agressés sexuellement.

Samedi 20 juin, une femme qui s'est identifiée comme Danielle a allégué que la chanteuse des «Intentions» l'avait agressée sexuellement le 9 mars 2014 alors qu'il était en ville pour une représentation lors du festival SXSW à Austin, Texas. Danielle, qui avait 21 ans à l'époque, affirme que Bieber l'a invitée, elle et ses amis, au Four Seasons, où il l'a emmenée dans une pièce séparée et l'a agressée.

«Il m'a alors demandé de le rejoindre au lit. C’est à ce moment-là que je me suis demandé: «Comment est-ce normal dans le monde? je suis dans une CHAMBRE D'HÔTEL avec LE Justin Bieber '', a-t-elle écrit dans son tweet, qui a ensuite été supprimé, avec le compte Twitter. Danielle a ajouté: «S'il tombe sur cela, vous savez qui je suis. Je sais que tu te souviens de moi. J'espère que ta vie est un enfer après ça et que tu te noies de culpabilité. »

Une deuxième femme nommée Kadi s'est également présentée pour accuser Bieber d'agression. Dans ses tweets, elle a affirmé que le garde du corps de Bieber l'avait invitée dans sa chambre d'hôtel après une réunion de bienvenue à New York en mai 2015. Kadi a fait un échange avec Bieber sur un canapé avant de l'avoir suivie jusqu'à la salle de bain et de verrouiller la porte.

«Il a commencé à m'embrasser, à toucher mon corps et à me caresser», a-t-elle déclaré. «Je lui ai demandé d'arrêter et j'ai continué à dire que je ne pouvais avoir de relations sexuelles avec personne avant le mariage.»

Kadi dit qu'elle a dû chercher un traitement mental et a tenté de se suicider après l'agression. Cependant, dans un tweet contradictoire de juin 2015, elle affirme qu'elle n'a jamais rencontré Bieber.

Bieber a nié les allégations dans une série de tweets. «Je n’aborde pas normalement les choses car j’ai traité des accusations aléatoires toute ma carrière, mais après avoir parlé avec ma femme et mon équipe, j’ai décidé de parler d’un problème ce soir», écrit-il. «Les rumeurs sont des rumeurs mais les abus sexuels sont quelque chose que je ne prends pas à la légère. Je voulais parler tout de suite, mais par respect pour tant de victimes qui traitent ces questions quotidiennement, je voulais m'assurer d'avoir rassemblé les faits avant de faire une déclaration. »

Maintenant, il poursuit ses accusateurs pour ce qu'il appelle des allégations «malveillantes», disant qu'elles sont «factuellement impossibles» et font partie d'un stratagème pour le diffamer. Selon des documents juridiques, obtenus par TMZ, Bieber dispose de «preuves documentaires incontestables» pour prouver que les allégations d'agression sexuelle sont «des mensonges scandaleux et fabriqués».

Bieber allègue que Danielle a fabriqué son histoire sur la base de rapports publics qu'il a mangé au restaurant Four Seasons le 10 mars 2014. Quant à Kadi, Bieber dit qu'elle est une superfan qui l'attend devant les hôtels mais ne l'a jamais rencontré, ce qu'elle a admis dans ses propres tweets. Il dit qu'elle a fabriqué l'histoire parce qu'elle savait que Bieber avait assisté au gala du Met le 4 mai 2014.

Bieber pense également que les deux comptes Twitter pourraient être gérés par la même personne et pourraient faire partie d'un effort coordonné pour ruiner sa réputation. Il demande plus de 20 millions de dollars de dommages-intérêts, 10 millions de dollars pour chacune des histoires.

Revenir en haut de page