Johnny Depp admet avoir approvisionné sa fille de 13 ans en marijuana

Mardi, Johnny Depp a pris position devant un tribunal britannique dans le cadre de son procès en diffamation de trois semaines contre Le soleil, le journal qui l'accusait d'avoir battu son ex-femme, Amber Heard. Au cours du témoignage d'aujourd'hui, Depp a discuté de sa consommation de drogue au fil des ans, révélant à un moment donné qu'il avait fourni de la marijuana à sa fille de 13 ans. Page six.

Depp a dit qu'il était un «parent responsable» parce que Lily-Rose Depp – une préadolescente au moment de cette histoire, mais qui a maintenant 21 ans – lui a dit qu'elle était allée à une fête où quelqu'un lui avait passé un joint. C’est là que Fenêtre secrète L'acteur a ouvert son stock personnel, disant qu'il préférait qu'elle utilise sa propre cachette "digne de confiance" au lieu de la mauvaise herbe d'un étranger potentiellement mêlée à d'autres drogues.

«C’est un problème de sécurité; c'est un père inquiet pour sa fille dans ce genre de situation », a expliqué Depp. "Elle n'avait que 12 ans, et elle a dit qu'elle ne savait pas quoi faire. J'ai dit: «Écoute, mon cœur, si tu es à une fête et que quelqu'un te tend le joint, prends le joint à la personne et passe-le à la personne suivante. Veuillez ne pas expérimenter avec des médicaments avec des gens que vous ne connaissez pas. »»

À son crédit, Depp a apparemment pris toutes les mesures qu'un parent devrait dans ce scénario. Il a eu une longue conversation avec sa fille sur l'honnêteté et la confiance, a confirmé avec son épouse de l'époque, Vanessa Paradis, qu'elle était d'accord avec le plan, et a testé sa propre marijuana pour s'assurer qu'elle était de qualité sûre avant de la partager avec Lily-Rose.

"Je ne veux pas qu'un jeune de 13 ans se retrouve dans une sorte de chute paranoïaque", a déclaré Depp. «Je veux qu'elle me fasse confiance. Si ma fille dit qu'elle était prête, elle était prête. Je voulais m'assurer que les réglages étaient parfaits, mettre la télévision familiale, remplir le réfrigérateur de glace, remplir le congélateur, créer une situation où l'expérience est aussi agréable que possible. »

Le sujet est venu au tribunal parce que Le soleil L'article en question cite la consommation de drogues de Depp comme un problème. Alors que Depp a facilement admis mardi qu'il avait pris "toutes les drogues connues de l'homme" au fil des ans, il a nié avec véhémence l'agression de Heard. "Si cela ne va pas à vos yeux, j'apprécie ce que vous pensez", a-t-il déclaré au tribunal. "Mais j'élevais une fille et j'étais un parent responsable en ce qui me concerne."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page