Jim Carrey dit qu'il a fini de jouer à Joe Biden samedi soir en direct

Jim Carrey a fini de jouer le président élu Joe Biden sur Saturday Night Live.

Le comédien vétéran a annoncé son départ dans un tweet publié samedi avant l'épisode de Noël de l'émission. «Bien que mon mandat ne soit censé durer que 6 semaines, j'étais ravi d'être élu comme votre SNL Président… le plus grand appel du devoir de la comédie », a écrit Carey. «J'adorerais aller de l'avant en sachant que Biden était le vainqueur parce que j'ai cloué cette merde. Mais je ne suis qu'un parmi une longue lignée de fierté, de combat SNL Bidens! »

Le mandat de Carrey en tant que Biden a suscité des réactions mitigées de la part des fans et des critiques. Dans une pièce récente pour Conséquence du son se demander si SNL devrait envisager de remplacer Carrey, le contributeur Jesse Hassenger a fait valoir que SNL n'est pas «un format qui fonctionne particulièrement bien pour Carrey, une présence comique plus étrange et moins prévisible que les diplômés marquants qui SNL s'entraîne chaque année. »

À ce stade, la représentation de Biden par Carrey s'est souvent aventurée dans le surréel. Dans un riff torturé à la volée qui a atterri sur Mike Pence lors du débat sur la vice-présidence, Carrey’s Biden est passé par un téléporteur qui l'a transformé en hybride homme-mouche de Jeff Goldblum du film de David Cronenberg La mouche. Une autre ouverture froide a vu Carrey's Biden passer à M. Rogers (inspiré par un tweet très moqueur suggérant que la ressemblance de Biden avec M. Rogers était une très mauvaise chose), suivi d'une incursion dans le territoire de Bob Ross.

Reste à savoir qui SNL choisira pour représenter Biden à l'avenir, bien qu'un candidat évident soit l'ancien membre de la distribution Jason Sudeikis, dont la personnification passée du président élu a suscité des critiques beaucoup plus positives. Woody Harrelson a également décrit Biden pour SNL.

Revenir en haut de page