Jeff Bezos au membre du Congrès qui a demandé pourquoi Twitch n'accordait pas de licence à la musique: "Je ne sais pas" – EDM.com

En l'absence de musique en direct, le paysage de la diffusion en continu est devenu le moyen le plus populaire et le plus efficace de se connecter avec les fans à l'époque COVID-19. Peut-être qu'aucune plate-forme n'a plus profité que Twitch, une plate-forme de jeu qui est devenue le support de diffusion de musique en direct le plus répandu ces dernières semaines, en particulier dans la musique de danse électronique. Depuis le PDG d'Amazon Jeff Bezos a acquis Twitch pour un montant stupéfiant de 970 millions de dollars en 2014, la plate-forme avait connu une croissance fulgurante avant d'exploser en raison de la récente coulée d'essence de la pandémie.

Cependant, Twitch s'est retrouvé dans l'eau chaude ces dernières semaines après émettre un avis de retrait DMCA à une légion de ses utilisateurs. Étant donné que la société appartenant à Amazon ne paie pas de redevances aux artistes lorsque leur musique est diffusée sur la plate-forme, la solution consiste bien entendu à obtenir des licences.

Hier, 29 juillet, Bezos a comparu devant le comité judiciaire de la Chambre lors d'une audience antitrust historique avec les PDG de Facebook (marque Zuckerberg), Pomme (Tim cuisinier) et Google (Sundar Pichai) Pour répondre aux demandes du Congrès concernant leurs pratiques de collecte de données et leurs prétendus efforts pour maîtriser les concurrents. Quand Kelly Armstrong (ND-R) a parlé au fondateur d'Amazon sur les problèmes de diffusion de musique rampants de Twitch, Bezos n'a pas été en mesure de répondre suffisamment à la question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page