Gerry Marsden de Gerry & the Pacemakers est mort à 78 ans

Gerry Marsden, leader du quatuor Merseybeat Gerry & the Pacemakers, est décédé. Pete Price, l’ami de Marsden, un diffuseur basé à Liverpool,a fait la une des journaux sur les réseaux sociaux plus tôt dans la journée (3 janvier), déclarant que Marsden est décédé des suites d'une courte maladie résultant d'une infection cardiaque. La mort de Marsden a ensuite été confirmée par la BBC. Il avait 78 ans.

Marsden a formé Gerry & the Pacemakers à Liverpool à la fin des années 1950, bien qu'ils aient d'abord joué sous le nom de Mars-Bars. En plus du chant principal et de la guitare, Marsden a écrit une bonne partie du matériel des Pacemakers, y compris des singles comme «I'm the One» de 1963 et «Don’t Let the Sun Catch You Crying» de 1964. La programmation originale comprenait le frère de Gerry, Fred Marsden à la batterie, Les Chadwick à la basse et Arthur Mack au piano. En 1961, Les McGuire a remplacé Mack.

En 1962, les Pacemakers sont devenus le deuxième groupe à être signé par Brian Epstein, après les Beatles. Leurs débuts en studio, 1963 Ça vous plaît?, a été enregistré sous la direction de George Martin.

Malgré leur succès dans les charts britanniques, ainsi qu'un certain nombre de singles sur le Billboard Hot 100, les Pacemakers se sont dissous en 1966.

Marsden a réformé les Pacemakers au début des années 1970, bien que son frère Fred ne les rejoigne pas. Le groupe part en tournée pour le 30e anniversaire en 1993. Cette même année, Marsden est co-auteur de son autobiographie Je ne marcherai jamais seul avec Ray Coleman. Certaines parties du livre ont ensuite été adaptées dans la comédie musicale Traversée en ferry de la Mersey.

Marsden a sorti une poignée de singles en solo, ainsi qu'un album de reprises de John Lennon et Paul McCartney, après la première itération des Pacemakers. McCartney a rendu hommage à Marsden sur les réseaux sociaux après l'annonce de sa mort. «Gerry était un compagnon de nos débuts à Liverpool. Lui et son groupe étaient nos plus grands rivaux sur la scène locale », a-t-il écrit. «Mes sympathies vont à sa femme Pauline et à sa famille. A bientôt, Gerry. Je me souviendrai toujours de vous avec un sourire. "

Plus tard dans la vie, il a travaillé comme artiste de cabaret et animateur de télévision pour enfants. En 2003, Marsden a été nommé MBE pour les services à la charité. Son frère et compagnon Pacemaker Fred est décédé en 2006. La version 1963 de Pacemakers de "You’ll Never Walk Alone" de Rodgers et Hammerstein reste l’hymne de la terrasse du football du club de la ville natale de Marsden à Liverpool, qui a publié un hommage au chanteur décédé sur Twitter. "C’est avec une telle tristesse que nous apprenons le décès de Gerry Marsden", a écrit le Liverpool FC. «Les paroles de Gerry vivront éternellement avec nous.»

Revenir en haut de page