Geddy Lee de Rush confirme qu'il est vivant après avoir tendance sur Twitter

L'année 2020 a été si rude que chaque fois qu'une célébrité a tendance sur Twitter, les gens supposent le pire. Ainsi, lorsque le nom de Geddy Lee est devenu viral au cours des dernières 24 heures, certains fans ont supposé que quelque chose de tragique était arrivé à la légende de Rush. Heureusement, le Rock & Roll Hall of Famer rapporte qu'il est bien vivant.

Le compte Twitter officiel de Rush devait assurer aux fans que l'icône bien-aimée du prog-rock allait bien, publiant une déclaration de Lee qui disait: «Même j'ai avalé quand j'ai vu que j'étais à la mode sur Twitter, mais j'ai demandé à mes chiens et apparemment je suis un un peu ennuyeux mais sinon très bien.

Quant à savoir pourquoi Geddy Lee était à la mode en premier lieu, tous les signes indiquent une découpe en carton du chanteur-bassiste placé dans les gradins derrière le marbre aux matchs des Blue Jays de Toronto cette saison. L'équipe a disputé des matchs à domicile à Buffalo, New York, cette saison en raison des restrictions du COVID-19 au Canada. Lundi soir, les Blue Jays ont joué contre les Yankees et la découpe de Lee a été placée à côté de celui du gouverneur de New York, Andrew Cuomo, menant à la nouvelle tendance Twitter.

Apparemment, l’esprit de Lee (encore une fois, il est très vivant) apporte la chance aux Blue Jays. Ils ont battu les Yankees hier soir, grâce à un énorme rallye de 10 points en 6e manche, et ils occupent actuellement la deuxième place de la division de la Ligue américaine de l'Est, devant les très appréciés des Bronx Bombers.

Toute tragédie qui aurait frappé Geddy Lee aurait été un double coup de poing pour les fans de Rush, qui pleurent toujours la perte du batteur Neil Peart en janvier. Le légendaire stickman est décédé à la suite d'une bataille privée contre le cancer du cerveau.

Dans l’actualité virale moins angoissante de Rush, le prodige du tambour japonais Yoyoka, 10 ans, a récemment rendu hommage à Peart avec une interprétation impressionnante de la chanson instrumentale classique du groupe «YYZ».

Revenir en haut de page