Frances of Delirium annonce un nouvel EP Wading, partage « Let It All Go »

Le groupe luxembourgeois Frances of Delirium a annoncé son nouvel EP Patauger. Il sort le 2 avril via Dalliance Recordings et est précédé du premier single, «Let It All Go».

L’un des plus petits pays d’Europe a produit du gros emo rock. Le projet est dirigé par l’auteur-compositeur Jana Bahrich, originaire de Vancouver, dont la tournée de l’Union européenne comprenait également des séjours prolongés en Belgique et en Suisse. (Cette enfance cosmopolite est venue grâce à ses parents, tous deux enseignants des écoles internationales.) Aujourd’hui âgé de 19 ans, Bahrich a commencé à écrire sous le nom de Frances of Delirum au Luxembourg avant de s’associer au batteur / producteur Chris Hewett. Le projet a débuté avec le Tous les changements EP en 2020, et est maintenant prêt pour une grande poussée avec Patauger. Ce plus récent L’EP a été mixé par Gabe Wax (Adrianne Lenker, Palehound) et masterisé par Joe Lambert (The National, Sharon Van Etten, Dirty Projectors).

Sur «Let It All Go», Les paroles de Bahrich se déversent dans un flux intime de conscience. Bien qu’elle soit capable d’une ceinture qui rappelle une partie de la fureur d’Alanis Morissette, elle est également à l’aise pour excès de vitesse, capturant un état émotionnel frénétique dans un glissement de syllabes. Pourtant, cette frénésie la conduit d’une falaise – elle crie «Ton visage, ça touche mon visage», et les guitares tombent sous elle. Avec une grande théâtralité, elle reconstruit la chanson à partir du bas, en commençant par répéter, «Laissez tout aller», et en utilisant, «N’êtes-vous pas fatigué d’être seul?» pour revenir à ses hauteurs précédentes.

Dans une déclaration, Bahrich a expliqué comment la chanson s’est réunie, écrivant,

«Il se déroule pendant une nuit lors d’une fête et aboutit finalement à l’acceptation et à l’abandon d’une relation rompue. La chanson est très confessionnelle donc elle est écrite dans ce courant de conscience presque à la manière d’un mot parlé. «Let It All Go» raconte un engagement total envers l’isolement. Pour moi, la chanson ressemble à ce vertige, justifiant, agrippant et libérant. Essayer de reprendre votre colère d’avant, que la façon dont quelqu’un vous a blessé n’a pas d’importance et vous pouvez la dépasser, ‘Je suis tellement désolé d’avoir été autoritaire et je suis tellement désolé d’avoir pensé que cela signifiait quelque chose.’ Finalement, il y a cette acceptation, il faut lâcher prise. Bien que vous retirer soit l’option la plus saine, vous descendez également dans un espace d’isolement. »

«Let It All Go» est accompagné d’une vidéo de claymation trippante réalisée par Bahrich. Il montre des visages en cours de construction, jouant des instruments, puis de nouveau déchirés. Vous pouvez le vérifier ci-dessous et faire défiler vers l’avant pour le Patauger illustration et tracklist. Quant au PE lui-même, le patauger l’attente est terminée le 2 avril et les pré-commandes sont disponibles via Bandcamp.

EP de pataugeoire Ouvrages d’art:

Oeuvre de Francis of Delirium Wading EP

EP de pataugeoire Liste des pistes:
01. Lacs
02. Rouge
03. Laissez tout aller
04. Je pense que je perds

Revenir en haut de page