Eux: Covenant explore l’horreur de la suprématie blanche de banlieue

Le pitch: Henry Emory (Ashley Thomas) veut un morceau du rêve américain. Après une tragédie brutale, lui et sa femme Lucky (Deborah Ayorinde) déplacent leurs deux filles Ruby (Shahadi Wright Joseph) et Gracie (Melody Hurd) à travers le pays pour un nouveau départ. Mais la promesse de ce rêve cache un fondement cruel et violent du racisme, et la famille Emory fait face à une résistance dès son arrivée dans leur nouvelle maison dans une banlieue entièrement blanche de Los Angeles.

Dirigés par la femme au foyer Betty Wendell (Alison Pill), les voisins se lancent dans une vicieuse campagne de harcèlement pour chasser les Emory. Mais il y a aussi des forces malveillantes qui travaillent à l’intérieur de la maison et un spectre mystérieux semble viser la plus jeune fille Gracie. Ensemble sur 10 jours, Eux suit la famille Emory alors qu’elle affronte ces terreurs dans sa nouvelle maison, tandis que la tension et la violence s’intensifient autour d’eux.

Le créateur Little Marvin et la productrice exécutive Lena Waithe ont créé un portrait sans faille du racisme de banlieue et de l’erreur de l’idéal américain. C’est une représentation déchirante des efforts que les non-blancs doivent parcourir pour réaliser le rêve américain, et de la force et du courage nécessaires pour survivre dans un monde de suprématie blanche.

Racisme suburbain: Comme histoire d’horreur américaine, Eux est une série d’anthologies, et la première saison se déroule en 1953 au milieu de la Grande Migration. À l’époque, de nombreuses familles noires se sont déplacées vers l’ouest pour échapper aux lois Jim Crow du sud. Et si la côte ouest est souvent décrite comme une utopie progressiste, Eux révèle la dure réalité des préjugés suburbains et de la fuite des blancs. Le titre de la fseason, «Covenant», fait référence aux pactes racialement restrictifs, une manière insidieuse de maintenir la ségrégation dans laquelle les membres d’une communauté s’engagent à ne pas vendre, louer ou louer une propriété à des non-blancs.

Bien qu’elle ne soit plus exécutoire lorsque les Emory emménagent, le pacte donne la perception d’un droit aux familles comme les Wendell qui croient que leur place dans la culture dominante leur donne le droit de contrôler la vie de ceux qui ont moins de pouvoir. C’est une représentation accablante et authentique de la façon dont l’accession à la propriété a été systématiquement refusée aux non-blancs, ce qui entraîne des écarts de richesse et une oppression communautaire qui reste répandue aujourd’hui.

them amazon prime 1 Them: Covenant explore l'horreur de la suprématie blanche de banlieue: examen

Eux (Amazon Prime)

Gaslighting: Bien que leur maison soit au point zéro, les Emory sont ciblés pratiquement partout où ils vont. Ruby est brutalement moquée à l’école puis envoyée au bureau pour perturber la classe. Henry doit se remettre et apaiser son patron émotionnellement manipulateur, Stu Berks (PJ Byrne). Et quel que soit le degré de qualification d’Henry pour le poste, Stu ne tarde pas à lui rappeler qu’il n’a aucun pouvoir et n’est là que grâce à la générosité de Stu, un cadeau qui pourrait être révoqué à tout moment.

Ce système de harcèlement est particulièrement insidieux car il est conçu pour pousser Lucky et Henry dans le stéréotype du «noir en colère» qui sera ensuite utilisé comme preuve pour prouver qu’ils sont dangereux. C’est un éclairage à gaz extrême avec toute la puissance empilée du côté des harceleurs. Pour cette raison, les Emory doivent parcourir un chemin incroyablement étroit pour naviguer parmi le grand nombre de personnes qui attendent de les exploiter au moindre signe de faiblesse.

them amazon prime 3 Them: Covenant explore l'horreur de la suprématie blanche de banlieue: examen

Eux (Amazon Prime)

Traumatisme: Eux est le plus efficace pour montrer le traumatisme mental et émotionnel causé par la persécution raciste prolongée et Ayorinde, Thomas, Joseph et Hurd montrent magistralement la rage et le chagrin bouillant juste sous la surface d’un comportement nécessairement cool. Henry souffre du SSPT en raison du traumatisme de son service pendant la Seconde Guerre mondiale, où il craignait non seulement une attaque ennemie, mais il a été torturé par ses camarades de troupes et ses officiers supérieurs. Lorsqu’il est déclenché, il subit des flashbacks terrifiants en silence de peur d’inviter des critiques qui pourraient lui coûter son travail. Dans une scène particulièrement déchirante, il s’oblige à manger un désert déclencheur dans un acte de force performatif pour ses enfants. Néanmoins, il n’a aucun exutoire pour sa douleur, même chez lui.

Lucky pleure une tragédie impensable, dont les détails se déroulent tout au long de la série, et le harcèlement ciblé de ses voisins rend le rétablissement extrêmement difficile. Marvin utilise des outils d’horreur classiques pour présenter ce traumatisme, montrant la nature venimeuse du sectarisme constant et fournissant certaines des meilleures frayeurs de la saison. Lucky aspire à l’opportunité de laisser sortir sa douleur et sa rage, et, naturellement, se retourne contre Henry quand il lui demande de l’étouffer. Rendre la situation encore plus déchirante est le fait qu’aucun d’eux n’a tort. Ils sont victimes d’un système conçu pour les détruire.

them amazon prime Them: Covenant explore l'horreur de la suprématie blanche de banlieue: examen

Eux (Amazon Prime)

Victime armée: Pill est terrifiante en tant que sinistre Betty Wendell, chef de la brigade des voisins racistes qui considère le pouvoir de contrôler la vie des autres comme son droit d’aînesse. C’est un acte d’accusation accablant d’un patriarcat suprémaciste blanc dans lequel Betty considère sa place comme la seconde seulement après son mari. Son monde est une échelle et elle a pleinement intériorisé qu’elle n’atteindra jamais le sommet, elle doit donc conserver sa place en donnant des coups de pied à tout le monde. Elle arme sa vulnérabilité en jouant sur le récit établi de longue date d’une femme blanche en danger et manipule la police pour qu’elle mette en œuvre son programme raciste. C’est une Karen mortelle.

Betty croit que sa valeur réside dans le fait de plaire à son mari, et pour ce faire, elle doit rendre sa maison et sa communauté aussi parfaitement agréables que possible. Mais cette proximité avec le pouvoir a corrompu ses relations avec tout le monde autour d’elle alors qu’elle le manipule avec un faux sentiment de confiance pour l’amener à exercer son pouvoir en son nom. Elle se retourne contre des amis qui défient également son racisme, montrant une insécurité au cœur de sa cruauté. Sans exutoire sain, elle dirige sa rage vers la famille Emory.

Them explore l'horreur de la suprématie blanche de banlieue: examen

Eux (Amazon Prime)

Le verdict: Il n’y a pas de sauveurs blancs dans Eux, amenant le public blanc à remettre en question sa complicité dans ce système anti-Noir. Betty et ses voisins croient honnêtement qu’ils font ce qui est juste, tout comme beaucoup justifient leur propre racisme aujourd’hui. Les voisins d’Emory excusent leur fanatisme en se disant qu’ils ne font que protéger leur communauté. C’est une distillation de l’idéation America First quand «Amérique» signifie vraiment les Blancs. Dans Eux, Marvin et Waithe tiennent un miroir sur une Amérique du passé qui semble horriblement familière aujourd’hui.

Le titre lui-même est révélateur avec ses tons d’altération et de diffamation. À qui fait référence «eux»? Est-ce la famille Emory qui essaie de vivre sa vie en paix? Ou est-ce que Betty et ses voisins imposent sa volonté à ceux qu’ils jugent inférieurs à eux? Le pouvoir de Eux réside dans le fait qu’il n’y a aucune ambiguïté à cet égard. La structure d’autorisation que Betty a créée pour permettre son racisme est un mensonge qui lui fait également du mal. Dans ce sens, Eux montre magistralement que les monstres de la suprématie blanche sont omniprésents; ils existent à la fois à l’intérieur et à l’extérieur et personne ne survit indemne.

Où est-il en streaming? Eux est actuellement disponible maintenant via Amazon Prime Video.

Bande annonce:

Revenir en haut de page