Eminem: Home Intruder a dit qu'il était "là pour le tuer"

Un homme qui est entré par effraction dans la maison d'Eminem à Detroit plus tôt cette année aurait dit au rappeur qu'il était «là pour le tuer».

Matthew Hughes, 27 ans, a comparu mercredi devant un tribunal du Michigan, faisant face à des accusations de crime d'invasion de domicile au premier degré et de destruction malveillante d'un bâtiment. S'il est reconnu coupable, il pourrait recevoir jusqu'à cinq ans de prison.

Selon Click Detroit, des images de sécurité montrées au tribunal ont capturé Hughes se faufilant autour de la maison d'Eminem et jetant un pavé à travers sa fenêtre arrière, lui permettant d'entrer à l'intérieur. Eminem a été réveillé lorsque son système d'alarme s'est déclenché et a confronté Hughes dans son salon. Hughes a ensuite été «détenu» par les gardes de sécurité d'Eminem, qui ont entendu l'agitation et ont couru à l'intérieur.

L'agent Adam Hackstock et le détective Dan Quinn ont témoigné devant le tribunal que Hughes avait dit à Eminem qu'il était entré par effraction dans sa maison dans le but de le tuer. Eminem lui-même n'était pas présent à l'audience.

Hughes avait déjà été arrêté et inculpé en juin 2019 après avoir été pris en flagrant délit d'intrusion dans deux propriétés qu'il croyait appartenir à Eminem (ni l'un ni l'autre). Il a été condamné à 90 jours de prison et condamné à payer des amendes totalisant 1 400 $. Hughes est actuellement détenu sur une obligation de 50 000 $ et doit revenir au tribunal plus tard ce mois-ci.

Revenir en haut de page