Elohim regarde vers l’intérieur sur Dazzling EP, « Journey to the Center Of Myself, Vol. 1 » – EDM.com

Il n’y a pas si longtemps, la santé mentale était un sujet que l’industrie de la musique mettait hors de vue et hors de l’esprit. Heureusement, avec des artistes en tête, un nouveau projecteur a été mis sur le sujet et des artistes comme Elohim sont en première ligne.

Sa musique est brute et réelle, détaillant ses luttes personnelles contre l’anxiété et les attaques de panique. « Créer de la musique est devenu une grâce salvatrice », a-t-elle déclaré EDM.com dans une interview récente. Cette conversation se poursuit avec son dernier EP, Voyage au centre de moi-même, Vol. 1, sorti indépendamment le 25 juin.

Le premier des quatre EP d’une nouvelle série de projets, Voyage au centre de moi-même, Vol. 1 est une analyse vulnérable de la quête d’Elohim pour la paix et le bonheur intérieurs. Avec des éléments de dream pop, de rock indé du milieu des années 2010 et d’electronica optimiste, l’EP coule sans effort à travers les émotions variées de ses cinq morceaux, qu’Elohim a comparés à un « labyrinthe » dans un communiqué de presse.

Le single titulaire du disque, par exemple, correspond au ton vocal chargé d’attitude de l’artiste avec une ligne de percussion vivante et des synthés gonflés. « Creatures », en revanche, ralentit les choses avec un arrangement atmosphérique de basses et d’échantillons étranges, tandis que le précédent « Strut » avec Big Freedia mélange rebond et house pour déclarer un engagement envers la confiance en soi.

« L’intention d’un labyrinthe est de guérir votre esprit en suivant le chemin en spirale sans détourner vos yeux… puis repartez au rythme que vous choisissez », a déclaré Elohim. « Ce projet était exactement cela pour moi : c’était un moyen pour moi de trouver la paix dans la découverte de soi. »

Voyage au centre de moi-même, Vol. 1 fera probablement ses débuts en direct cet été, Elohim devant apparaître au festival de musique HARD Summer de San Bernardino. La performance sera suivie d’un créneau d’ouverture pour Alison Wonderland et Red Rocks de Valentino Khan en septembre. Les billets peuvent être achetés ici.

SUIVEZ ELOHIM :

Facebook: facebook.com/elohimonline
Twitter: twitter.com/elohimmusic
Instagram : instagram.com/elohim
Spotify : spoti.fi/3woGhP3