DRACONIEN sous un voile impie

De temps en temps, vous trouvez un album qui est tout simplement un chef-d'œuvre. C'est peut-être un début unique qu'un groupe ne pourrait plus jamais vivre. Ou peut-être est-ce venu après des années de travail acharné et de perfectionnement de leur métier. Ce dernier est le cas pour Draconiensuperbe nouvelle version, Sous un voile impie. La réception critique du groupe a toujours été bonne. Pourtant, le groupe n'atteignait pas tout à fait son potentiel. L'ajout de la chanteuse Heike Langhans sur leur dernier album, 2015 Sovran était le pas que le groupe devait franchir. Maintenant qu'elle est pleinement intégrée au projet, ils sont devenus vraiment d'un autre monde. Ceci est le résultat de l'interaction unique de sa voix mélodique avec les grognements mortels d'Anders Jacobsson. Les énormes progrès du groupe dans l'écriture de chansons ne font qu'aller plus loin.

Publicité. Faites défiler pour continuer la lecture.

Sous un voile impie est tellement intéressant parce que chaque chanson est un duo. Le mélange de voix féminines claires et de grognements de death metal tordus est un mélange qui n'a pas vraiment été suffisamment exploré dans le métal. Peu de groupes le font comme plus qu'une simple expérience et il a rarement été exécuté aussi bien qu'ici. Sur cet album, la double nature de la voix est profondément explorée au cours de son temps d'exécution d'une heure et plus. Bien que Langhans gère effectivement la majorité des tâches, c'est son équilibre avec Jacobsson qui en fait une offre si spéciale.

Un morceau comme "The Sacrificial Flame" est un exemple précoce de la façon dont le groupe gère cela. Le double chant principal, encore une fois, est un énorme point culminant de cette piste. Pourtant, peut-être que le premier exemple de cela sur l'album est "Sleepwalkers" – un morceau hors du commun. Les deux chanteurs s'équilibrent bien tout en laissant de la place pour des mélodies massives.

C'est finalement ce qui en fait un pas en avant pour le groupe. Les chansons donnent aux mélodies un espace pour respirer sans sacrifier la structure de la chanson. Même les compositions les plus longues sont élégantes et réfléchies dans l'exécution. Des morceaux comme le presque coquelicot "Lustrous Heart" sont capables de s'inspirer de cela et de fournir un sentiment de chagrin écrasant.

Draconien bien évité les tropes de métal symphonique au nom de l'expansion de leur son. Le résultat final est quelque chose où les chansons règnent en maître et la profondeur émotionnelle est tout simplement stupéfiante. Peu d'actes de metal modernes peuvent vraiment s'appuyer sur ce sentiment général d'épanouissement émotionnel. Les années de travail acharné qui ont marqué cet album ont plus que payé.

Plus d'un quart de siècle dans leur carrière, Draconien ont mis en place quelque chose de tout simplement magistral. C'est un album qui s'appuie sur les leçons de groupes comme Ma femme mourante et Arbres d'éternité mais va tellement plus loin. C'est une musique tellement plus émotionnelle. Il nous guide dans un lieu de chagrin si puissant qu'il ne peut s'empêcher de faire pleurer l'auditeur. Sous un voile impie a toutes les qualités d'un classique. Pourquoi ne pas se perdre dans ses couches glorieuses? On ne peut qu'espérer que ce disque aura l'influence démesurée sur la scène qu'il mérite si clairement d'avoir.

Publicité. Faites défiler pour continuer la lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page