Diddy lance un parti politique noir

Sean «Diddy» Combs lance son propre parti politique.

À moins de trois semaines des élections, le magnat du rap a créé Our Black Party, dont la mission est de «propulser l'agenda des Noirs et d'élire des représentants audacieux» qui représentent leurs communautés et répondent aux besoins des Noirs.

"Je lance l'une des choses les plus audacieuses que j'ai jamais lancées", a annoncé Diddy sur Twitter. «Je lance un parti politique noir avec quelques jeunes élus et militants noirs. Cela s'appelle @OurBlackParty, peu importe si vous êtes républicain ou démocrate… »

Il a déclaré que sa première priorité était de faire sortir Donald Trump de la Maison Blanche. «La priorité NUMÉRO UN est de sortir Trump de ses fonctions. IL DOIT Y ALLER. Nous ne pouvons pas permettre à cet homme de continuer à essayer de NOUS DIVISER. Les personnes qui ont le plus de responsabilités et devraient avoir peur de la mort de cet homme sont les Blancs. NOUS SOMMES AU BORD D'UNE GUERRE DE COURSE. »

Diddy, qui avait précédemment déclaré qu'il détenait le «vote noir en otage», a également partagé son approbation de Joe Biden. «Nous devons faire participer Biden et le tenir responsable. Trump a poussé les choses trop loin », a-t-il tweeté. «En tant que Noirs, nous ne sommes même pas un véritable sujet de discussion. Nous ne pouvons plus supporter de faire la même chose encore et encore en attendant des résultats différents. C’est de la folie! Il est temps que nous nous unissions. »

Il a ajouté: «Les choses sont devenues trop sérieuses. Il serait irresponsable de ma part de nous faire tenir notre vote en otage. Mais il serait également irresponsable de ma part de laisser passer ce moment et de ne pas m'assurer qu'à l'avenir nous faisons ce qu'il faut pour s'approprier notre politique.

S'adressant à Charlamagne Tha God, Diddy a réitéré les dangers de Trump. «Les hommes blancs comme Trump doivent être bannis. Cette façon de penser est vraiment dangereuse », a-t-il déclaré. «Cet homme a littéralement menacé notre vie et celle de nos familles d'aller voter.»

Si Trump est réélu, il craint de sombres conséquences. «Si Trump est élu, je crois vraiment en mon cœur, il y aura une guerre raciale», a-t-il déclaré. «Cet homme essaie vraiment de nous retourner les uns contre les autres et de nous mettre dans une situation. L'Amérique a foiré. »

Notre Black Party a été créé pour répondre aux besoins des Noirs et des communautés noires en politique. «Nous envisageons une Amérique où les Noirs sont libérés et participent librement aux systèmes politiques, économiques et sociaux qui travaillent ensemble pour notre bien», lit-on sur le site Web de l’organisation. «Nous alimenterons l'agenda politique des Noirs en développant une coalition de personnes et d'organisations engagées à renforcer le pouvoir politique des Noirs et en plaidant farouchement pour un changement radical qui améliore considérablement la qualité de vie des Noirs en Amérique.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page