Diddy aide à payer les funérailles de Black Rob

Diddy rend hommage au regretté Black Rob.

Samedi 17 avril, l’ancien rappeur de Bad Boy surtout connu pour son tube de 2000 «Whoa !,» est décédé d’un arrêt cardiaque au Grady Memorial Hospital d’Atlanta. Il avait 52 ans. Rob avait souffert de nombreux problèmes de santé ces dernières années, notamment le diabète, le lupus, une insuffisance rénale et plusieurs accidents vasculaires cérébraux.

S’adressant à Instagram, Diddy a partagé un hommage sincère au rappeur de Harlem, né Robert Ross. « Reposez-vous au pouvoir King @therealblackrob! » il a écrit à côté d’une photo de lui avec son bras autour de Rob. «En écoutant vos disques aujourd’hui, il y a une chose qu’ils ont tous en commun! Vous avez fait en sorte que des millions de personnes dans le monde se sentent bien et dansent! Tu es unique! DIEU VOUS PROTÈGE! L’amour. Vous nous manquerez vraiment !!!! »

Selon Page Six, le patron de Bad Boy a contacté Rob à l’hôpital avant sa mort et lui a offert son aide. «Diddy a offert de l’aide à Rob, mais à la fin, malheureusement, il était trop tard», a déclaré une source.

En guise de dernier hommage à son ami, Diddy a mis de l’argent pour couvrir les frais funéraires. «Il veut s’assurer que Rob repose dans la dignité et selon ses souhaits. Il aide à organiser les funérailles », a ajouté la source.

Dans une vidéo qui diffusé en ligne plus tôt ce mois-ci, Rob a détaillé ses divers problèmes de santé et ses luttes contre l’itinérance. Ses amis, Mark Curry et Mike Zombie, avaient auparavant lancé une campagne GoFundMe pour aider Rob à trouver un logement et à couvrir ses frais médicaux. La collecte de fonds a recueilli 30 000 $ de son objectif de 50 000 $.

«Il n’avait pas de maison, mais il nous a toujours eu», a déclaré Curry Le New York Times. «Il est connu pour raconter des histoires et sa musique décrit sa vie. Vous pouvez le sentir. »

Curry a déclaré que Diddy avait parlé à Rob la veille de son décès et que les deux s’étaient amendés. «Avant que Rob ne décède, il a dit: ‘Une chose que j’allais faire avant de quitter cette terre est de m’assurer que nous nous parlons tous à nouveau.’ C’est toujours agréable de voir quand les gens grandissent et apprennent à pardonner. »

Revenir en haut de page