DÉCHIRURE. MF DOOM, un rappeur masqué énigmatique mort à 49 ans

MF DOOM, le rappeur et producteur d'origine britannique connu pour son personnage masqué de «super méchant», ses capacités de rimes expertes et son penchant pour les échantillons obscurs de la culture pop, est décédé à l'âge de 49 ans.

DOOM est décédé le 31 octobre, mais la nouvelle de sa mort n'a été révélée aujourd'hui que dans un communiqué publié par sa femme, Jasmine. Sa cause de décès n'a pas été révélée.

«Le plus grand mari, père, enseignant, étudiant, partenaire commercial, amant et ami que je puisse jamais demander», a écrit Jasmine dans un communiqué publié sur Facebook. «Merci pour tout ce que vous avez montré, enseigné et donné à moi, à nos enfants et à notre famille. Merci de m'avoir appris à pardonner aux êtres et à donner une autre chance, de ne pas être si prompt à juger et à radier. Merci d'avoir montré comment ne pas avoir peur d'aimer et être la meilleure personne que je puisse être. Mon monde ne sera plus jamais le même sans toi. Les mots n'exprimeront jamais ce que vous et Malachie représentez pour moi, je vous aime tous les deux et vous adore toujours. Puisse LE TOUT continuer à vous bénir, vous, notre famille et la planète. »

MF DOOM, de son vrai nom Daniel Dumile, est né à Londres, en Angleterre, le 9 janvier 1971, fils d'une mère trinidadienne et d'un père zimbabwéen. À l'âge de 17 ans, après avoir déménagé à Long Island, New York, Daniel (jouant sous le nom de Zev Love X) a fait équipe avec son jeune frère Dingilizwe Dumile (DJ Subroc) pour former KMD. Le groupe de hip-hop – dont la programmation a été complétée par Onyx the Birthstone Kid – a connu un succès modéré au début des années 1990. Ils ont fait leurs débuts en tant qu’invités sur «The Gas Face» de 3rd Bass et ont sorti leur premier album, M. Hood, en 1991. Tragiquement, juste avant de sortir leur deuxième album, Bâtards noirs, Subroc a été heurté par une voiture et tué.

Après la mort de son frère, Dumile a déménagé à Atlanta et a pris un répit de trois ans de la musique. En 1997, il est retourné à New York, cette fois avec un nouveau personnage – MF DOOM. Inspiré par le super-vilain de Marvel Comics Doctor Doom, MF DOOM a obscurci son visage en portant un masque en métal et a commencé à enregistrer de la musique construite autour d'échantillons obscurs de films et de séries télévisées. Ses débuts en solo en tant que MF DOOM, Opération: Doomsday, est sorti en 1999. Presque entièrement autoproduit, jour du Jugement dernier présentait des barres verbeuses et des rimes complexes sur des rythmes d'élite de crate-digger, des guitares friables et des échantillons disco tronqués. Deux décennies plus tard, il reste l'un des albums de rap underground les plus appréciés et les plus influents de tous les temps.

Au début des années 2000, DOOM a sorti un trio d'albums sous différents noms: Amenez-moi à votre chef, publié en juin 2003, a été attribué à l'alias King Geedorah. Trois mois plus tard, il revient avec le premier de deux albums en tant que Viktor Vaughn – Vaudeville Villain. Son suivi, Méchant venimeux, est arrivé un an plus tard.

2004 a trouvé DOOM à la hauteur de ses pouvoirs. Il a sorti le deuxième album de MF DOOM – Mm..Nourriture – un record conceptuel ambitieux qui associe les obsessions du rappeur pour la nourriture et les bandes dessinées aux échantillons de Frank Zappa, Sade et 1977 Spécial Halloween Fat Albert. De plus, DOOM s'est associé à Madlib pour la première version en tant que Madvillain, le célèbre Madvillainy. L'album a fortement échantillonné des bandes dessinées et des sons centrés sur les dessins animés – y compris le propre homonyme de MF DOOM – en dépeignant DOOM et Madlib comme des méchants du hip-hop, au niveau lyrique, il faisait partie des meilleures performances de DOOM, car il utilisait des dispositifs littéraires tels que plusieurs syllabes et internes. rimes, allitération et double sens.

En 2005, DOOM s'est associé à Danger Mouse pour former Danger Doom et a sorti un album intitulé La souris et le masque. Il est également apparu sur le Gorillaz Jours de démon "November Has Come", et a produit plusieurs morceaux pour Ghostface Killah Écaille de poisson et Plus de poisson albums.

Le dernier album solo de DOOM est sorti en 2009 avec Né comme ça. Au cours de la décennie qui a suivi, sa production allait de projets de collaboration avec Jneiro Jarel, Bishop Nehru et Westside Gunn à des apparitions invitées sur des singles de Flying Lotus et The Avalanches. Plus tôt cette année, il a retrouvé l'évêque Nehru sur «Meathead» et s'est associé à BADBADNOTGOOD sur «The Chocolate Conquistadors».

Ajout à la mystique de DOOM était son désintérêt pour les concerts. Il n'a joué qu'une poignée de spectacles au cours de sa carrière, et est même allé jusqu'à employer des remplaçants pour apparaître à sa place – ce qui l'a souvent mis dans l'eau chaude avec les fans.

Il reste néanmoins une figure aimée et influente; en apprenant la nouvelle de son décès, Q-Tip référé à DOOM en tant que «MC de votre MC préféré». El-P de Run the Jewels a qualifié DOOM d '«écrivain» qui «nous a tous inspirés et le sera toujours».

Revenir en haut de page