DÉCHIRURE. Bruce Swedien, ingénieur Grammy des albums de Michael Jackson est mort à 86 ans

Bruce Swedien, l'oreille sensible derrière les albums classiques de Michael Jackson, est décédé à 86 ans. Selon un message Facebook de sa fille Roberta Swedien, il «est décédé paisiblement hier soir».

Sur le site officiel de Swedien, il est né à Minneapolis en 1934. En 1944, son père lui a offert une machine d’enregistrement de disques pour son anniversaire, et «dix minutes plus tard, il a décidé d’enregistrer de la musique comme carrière». Il a reçu sa première nomination aux Grammy Awards en 1962 pour Frankie Valli et "Big Girls Don't Cry" des Four Seasons, et de 1958 à 1967, il a conçu certains des enregistrements de jazz les plus appréciés de tous les temps, y compris des projets de Count Basie, Duke Ellington, Dinah Washington, Oscar Peterson, Sarah Vaughn et bien d'autres.

Il a également travaillé avec Quincy Jones pendant cette période, bien que cela ne soit devenu la relation déterminante de sa carrière qu'en 1977, lorsque lui et Jones se sont rendus à New York pour aider avec le film de Michael Jackson. Le Wiz. Après avoir discuté avec le futur roi de la pop, Swedien s'est occupé du mixage audio de son album solo historique Sur le mur. Il a remporté trois Grammy Awards dans la catégorie Best Engineered Recording pour son travail sur Jackson's Thriller, MAUVAIS, et Dangereux. Il a également remporté ce prix deux autres fois, pour Quincy Jones ’ De retour sur le bloc et Q's Jook Joint.

Dans une déclaration plus tôt dans la journée, Jones a rendu hommage au «meilleur ingénieur absolu du secteur». Il a écrit,

«Je suis absolument bouleversé d'apprendre la nouvelle que nous avons perdu mon cher frère d'armes, le légendaire Bruce Swedien. Il n'y a pas assez de mots pour exprimer à quel point Bruce comptait pour moi … Il était sans aucun doute le meilleur ingénieur absolu du métier, et pendant plus de 70 ans je ne penserais même pas à entrer dans une session d'enregistrement à moins que je sache que Bruce était derrière le tableau. Avec le regretté grand Rod Temperton, nous avons atteint des sommets que nous n'aurions jamais pu imaginer et faire l'histoire ensemble. J'ai toujours dit que ce n'est pas par hasard que plus de quatre décennies plus tard, peu importe où je vais dans le monde, dans chaque club, comme sur des roulettes à l'heure de la sorcellerie, vous entendez «Billie Jean», «Beat It», «Wanna Be Starting Something, " & "Thriller en francais." C'était le génie sonore de Bruce Swedien, et à ce jour, je peux entendre des artistes essayer de le reproduire. Votre présence me manquera chaque jour "Svensk", mais je chérirai chaque moment que nous avons partagé ensemble en riant, en aimant, en vivant et en donnant… Repose en paix mon frère. "

Le collaborateur fréquent de Jones et de Swedien, Rod Temperton, est décédé en 2016.

Revenir en haut de page