Danny Masterson de l'émission des années 70 comparaît devant le tribunal et rejette les accusations de viol

Danny Masterson, ancienne star de Ce spectacle des années 70, a comparu devant le tribunal vendredi pour viol de trois femmes. Selon la BBC, alors que l'acteur n'a pas plaidé, son avocat, Tom Mesereau, a rejeté les accusations portées contre lui comme «motivées politiquement».

Les agressions présumées ont eu lieu entre 2001 et 2003 et impliquaient trois femmes âgées de 23 à 28 ans. S'il est reconnu coupable, Masterson risque une peine maximale de 45 ans de prison à perpétuité.

Les trois accusateurs ont assisté à l'audience de vendredi, de même qu'une vingtaine d'amis de Masterson. Ces partisans ont été contraints d'attendre à l'extérieur de la salle d'audience en raison des restrictions en matière de pandémie.

Masterson a précédemment soutenu qu'il était une victime innocente persécutée pour son appartenance à l'Église de Scientologie. Son avocat Tom Mesereau a fait écho à ces allégations devant le tribunal. «Il y a eu des tentatives répétées pour politiser cette affaire», a déclaré Mesereau. «Il n’est absolument pas coupable et nous allons le prouver.»

L’une des accusatrices de Masterson, Chrissie Carnell Bixler, est l’épouse de Cédric Bixler-Zavala de At the Drive-In. Depuis que ses affirmations ont été rendues publiques, Bixler et Bixler-Zavala ont détaillé une campagne de harcèlement de la part de membres de l'Église de Scientologie, notamment se faire fuir la route, être menacés de divulgation de photographies de nus et le meurtre présumé de deux des les chiens du couple. En réponse à ces affirmations et à d'autres, Netflix a renvoyé Masterson de sa série Til Ranch. S'il est reconnu coupable de tous les chefs d'accusation, l'acteur de 44 ans risque jusqu'à 45 ans de prison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page