«Comment j'ai créé le« monde bleu »avec Mac Miller»: Guy Lawrence de Disclosure partage le processus et l'expérience – EDM.com

"C'était juste une si belle journée." C'est ainsi Divulgationde Guy Lawrence décrit travailler avec Mac Miller sur leur single "Blue World", sorti il ​​y a un peu moins d'un an via l'album posthume du regretté rappeur, Cercles.

Alors que Lawrence d'abord a parlé de la production de la piste en août, une nouvelle vidéo publiée sur les comptes de médias sociaux de Disclosure fournit encore plus de détails grâce à son regard à la première personne dans les coulisses de l'ensemble du processus de création. À 44 minutes, la vidéo a été diffusée pour la première fois sur Twitch la veille de Noël.

"Cette chanson, j'ai écrite avec Mac à Los Angeles à Capitol Records, Capitol Studios, Studio D, qui se trouve au premier étage à l'étage. C'était le premier jour que j'avais rencontré Mac", a déclaré Lawrence. Organisé de manière organique, la graine de leur session avait été plantée via Twitter DM. "Un gars si gentil, mec. Il était si poli et amusant", at-il ajouté. «Il est vraiment très regretté.

Lawrence a ensuite plongé dans le dossier de projet de "Blue World", décrivant même un voyage à Le collectionneur de disques, un hub vinyle de Los Angeles, où il a trouvé pour la première fois "It's A Blue World" par Les quatre étudiants de première année. Comme en témoigne son nom, l'échantillon de Lawrence du single des années 1950 est finalement devenu le fondement de "Blue World".