«Comment j'ai créé le« monde bleu »avec Mac Miller»: Guy Lawrence de Disclosure partage le processus et l'expérience – EDM.com

"C'était juste une si belle journée." C'est ainsi Divulgationde Guy Lawrence décrit travailler avec Mac Miller sur leur single "Blue World", sorti il ​​y a un peu moins d'un an via l'album posthume du regretté rappeur, Cercles.

Alors que Lawrence d'abord a parlé de la production de la piste en août, une nouvelle vidéo publiée sur les comptes de médias sociaux de Disclosure fournit encore plus de détails grâce à son regard à la première personne dans les coulisses de l'ensemble du processus de création. À 44 minutes, la vidéo a été diffusée pour la première fois sur Twitch la veille de Noël.

"Cette chanson, j'ai écrite avec Mac à Los Angeles à Capitol Records, Capitol Studios, Studio D, qui se trouve au premier étage à l'étage. C'était le premier jour que j'avais rencontré Mac", a déclaré Lawrence. Organisé de manière organique, la graine de leur session avait été plantée via Twitter DM. "Un gars si gentil, mec. Il était si poli et amusant", at-il ajouté. «Il est vraiment très regretté.

Lawrence a ensuite plongé dans le dossier de projet de "Blue World", décrivant même un voyage à Le collectionneur de disques, un hub vinyle de Los Angeles, où il a trouvé pour la première fois "It's A Blue World" par Les quatre étudiants de première année. Comme en témoigne son nom, l'échantillon de Lawrence du single des années 1950 est finalement devenu le fondement de "Blue World".

Revenir en haut de page