Cobra Kai Saison 3, expliqué

Attention: Spoilers à venir.

Cobra Kai La saison 3 ressemble à une bouffée d'air frais. Alors que les deux saisons précédentes se concentraient sur la recherche de la rédemption grâce à l'empathie et au pardon, cette remise des gaz franchit l'étape suivante en démontrant la façon de reconstruire des relations fracturées. C'est un message parfait pour lancer 2021 alors que nous rejoignons nos personnages abattus après le combat scolaire cataclysmique qui a conclu la saison 2.

Après une année difficile, c'est le moins qu'on puisse dire, nous avons tous besoin de guérison, et cette nouvelle entrée en Le Karaté Kid franchise montre qu’il est possible d’avancer grâce à une connexion authentique avec les autres. Ce thème central apparaît dans la lettre d’orientation de M. Miyagi: «Dans la vie, nous nous perdons toujours, mais ce sont les gens, et non les signes qui nous ramènent sur la bonne voie.»

Bien que la saison 3 commence dans un endroit sombre, les personnages de la série trouvent guérison et force en se connectant les uns aux autres. Ci-dessous, nous avons rassemblé une ventilation des chemins empruntés par nos héros et méchants préférés dans la saison 3. Considérez-le comme un guide post-frénésie qui vous permet de méditer sur toute l'action qui s'est déroulée au cours de 10 épisodes tentaculaires.


Miguel et Johnny

La saison 2 a vu pour la dernière fois Miguel (Xolo Maridueña) dans le coma avec sa capacité à marcher à nouveau en question. Nous rejoignons l'histoire alors qu'il essaie de trouver en lui la volonté de se réveiller. Il le fait et c'est grâce à sa relation avec Johnny qu'il peut trouver la force de guérir.

Tout au long de sa convalescence, Johnny (William Zabka) essaie des méthodes de plus en plus ridicules pour remettre littéralement Miguel sur pied, mais c'est dans ses honnêtes moments de colère et de frustration que Miguel fait ses progrès les plus significatifs. Ce sont des moments importants pour les deux personnages lorsqu'ils apprennent que leur lien est suffisamment fort pour résister à des mots durs et à la déception.

Finalement, Johnny porte cette leçon à sa relation tendue avec Robby (Tanner Buchanan) alors qu'il tente de soutenir son fils même si ses tentatives se heurtent à de la colère et du ressentiment.


Johnny et Ali

Le lien le plus visible de l'émission est peut-être le retour d'Ali avec un «i» (Elisabeth Shue). C’est un lien littéral avec le film original, mais sert également de pont important entre le passé et l’avenir. Après être devenu ami sur Facebook, Johnny a du mal à peindre sa vie dans des tons de perfection tout en tenant compte du fait que la réalité est tout sauf. C’est quand il articule enfin sa relation avec Miguel et ses élèves dans un message à Ali qu’il est capable de mettre des mots sur le nouveau but de sa vie. Ce moment de stabilisation le propulse vers l'avant avec une concentration des yeux clairs qui ressemble à une vraie croissance.


Johnny et Daniel

Le retour d'Ali sert également de moment charnière dans la relation de Johnny avec Daniel (Ralph Macchio). Les deux ont flirté avec la réconciliation au cours des saisons précédentes, travaillant même ensemble pendant de brefs moments dans le temps, mais leur entêtement les gêne toujours. Ce n’est que lorsque le trio se réunit à la fête de Noël du country club (un clin d'œil amusant à l’original) que les deux hommes parviennent enfin à mettre le passé derrière eux.

Ali négocie cette paix en soulignant qu'ils ont plus en commun qu'ils ne veulent l'admettre, et ils sont enfin en mesure d'arrêter la surenchère constante qui a longtemps défini leur relation. Grâce à des conversations honnêtes et curatives, chacun abandonne son propre regret d'avoir perdu Ali en supprimant l'un des principaux coins au cœur de cette rancune de plusieurs décennies.


Daniel

Daniel s'est toujours considéré comme le bon gars, mais après le combat scolaire dans lequel son élève, Robby, blesse gravement Miguel, il remet en question ses actions et a fermé Miyagi-Do. Dans l’autre rappel majeur de la saison, il retourne à Okinawa, apparemment pour sauver son concessionnaire en difficulté, mais il est clair qu’il est à la recherche de conseils. Il le trouve lors d’une rencontre fortuite avec l’ancien amoureux Kumiko (Tamlyn Tomita) et, par procuration, M. Miyagi et ses lettres d’amour à la tante de Kumiko, Yukie.

Écrit peu de temps avant sa mort, une lettre décrit la façon dont le mentorat de Daniel a guidé le sensei sur son propre chemin. Comme toujours, la sagesse de M. Miyagi est le fil conducteur de la série, mais ici nous nous rendons compte que Daniel était aussi une lumière pour M. Miyagi, l'aidant à se remettre de la perte de sa famille et lui donnant un but de la même manière que les étudiants l'ont fait. guidé Daniel et Johnny.

À Okinawa, Daniel renoue également avec Chozen (Yuji Okumoto) des années après que les deux se sont presque battus à mort. Bien que tendus au début, ils se lient sur le fait qu'ils pratiquent tous les deux la même forme de karaté, et Chozen enseigne à Daniel une nouvelle technique, la capacité de neutraliser un adversaire déterminé à détruire.

Chozen insiste sur l'importance de libérer ses regrets en disant à Daniel qu'il souhaitait mourir après avoir perdu leur combat il y a longtemps. C'est son oncle Sato qui l'a aidé à se réhabiliter et à devenir l'enseignant qu'il est maintenant. Ce conseil guide le chemin de Daniel quand il rentre chez lui et rouvre le dojo, dépassant la douleur du combat dévastateur.

Bien que coïncidente, la reconnexion de Daniel avec la fille qu'il a sauvée du typhon, qui est maintenant dans une position clé pour sauver son entreprise, est un bon rappel que la bonté que nous mettons dans le monde nous reviendra quand nous nous y attendons le moins. Cela sert également de contrepoint clé à la haine que Kreese propage.


Kreese

Through flashbacks, we learn more about Kreese’s (Martin Kove) background, giving context to his nihilistic worldview. We see his time in Vietnam, learn about the tragic deaths of his mother and girlfriend, and watch him reject his own humanity to avoid feeling the crushing pain of loss and trauma. Betrayed by his own “sensei” it’s now clear that part of Kreese never left that bridge in Vietnam and he’s been fighting ever since.

In the dojo, he returns to form, valuing strength over everything else and rejecting students at the slightest sign of weakness. Hawk (Jacob Bertrand) begins to see that Kreese’s concern is only in service of his insatiable need for vengeance, but Tory (Peyton List) and Robby, both suffering from intense pain themselves, are prime targets for Kreese’s manipulation. He teaches them to channel their hate in the guise of strength, but this will only lead to more suffering.


Robby

Ironically, it’s the shared love and concern for Robby that provides the strongest connection for Johnny and Daniel. Though he’s Johnny’s biological son, both men see themselves as father figures and mentors to the troubled boy and both struggle to connect with him. After a lifetime of abandonment and disappointment by every significant adult in his life, it’s understandable that he prefers to be alone. Unfortunately this leaves him vulnerable to Kreese’s lies.


Parting Thoughts

Cobra Kai spent two seasons allowing its characters to learn from their respective pasts, and here they begin to finally move forward. The final scene is a powerful statement of hope as each character is joined by his or her counterpart in Miyagi-Do.

Though these reconciliations began as fear of the enemy, the season’s climactic fight reveals that they are stronger together, now well aware that Kreese’s toxic hate has always been the real enemy. With that notion, Johnny and Daniel have finally put the past behind them and formed the connection that will propel them forward in the fight for the soul of the valley.

I can’t think of a better way to kick off a new year.

Revenir en haut de page