CloZee sur l'expérience de "Neon Jungle" et l'absence de spectacles en direct [Interview] – EDM.com

La basse doit être ressentie. Il secoue vos tympans et votre esprit à fond, vous permettant d'absorber l'expérience qui se répercute à travers et autour de vous.

Près du summum de ce phénomène, le producteur français CloZee, qui a sorti son deuxième album complet, Neon Jungle, la semaine dernière. Ce dernier projet s'inscrit dans la classification de son catalogue comme "basse mondiale", qui fusionne les sons et les instruments du monde entier pour créer une branche unificatrice de l'électronique.

Tandis que Neon Jungle était censé être expérimenté dans un cadre live avec des visuels et une production inhérents, CloZee voit toujours le pouvoir holistique de la musique sans l'expérience live.

"Je veux offrir à mes fans et à tous les auditeurs une évasion dans un endroit où ils se sentent en sécurité, confiants et aimés", a déclaré CloZee, qui a parlé à EDM.com de Neon Jungle. "C'est particulièrement nécessaire en ce moment."

Malgré l'impossibilité de jouer le disque en direct, CloZee voit cela comme un "nouveau chapitre" de sa vie et de sa carrière en raison de Neon JungleDu récit définitif. Les illustrations, les visuels et les pistes de l'album suivent tous des images concises. Bien que son travail ait toujours été inspiré par la nature et les matières organiques, elle voulait plonger pleinement les spectateurs dans ce cadre avec le projet. "Je voulais vraiment créer un nouveau monde, visuellement et oralement", a-t-elle déclaré. "C'était une nouvelle façon de composer de la musique pour moi, penser à la fois à la musique et à l'aspect live."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page