Accueil » Chelsea Handler propose de payer les impôts de 50 cents s'il reconsidère le soutien de Trump

Chelsea Handler propose de payer les impôts de 50 cents s'il reconsidère le soutien de Trump

Chelsea Handler appelle son ex-petit ami 50 Cent pour son approbation de Donald Trump.

Plus tôt dans la semaine, le rappeur a dit à ses abonnés Instagram de voter pour Trump à l'élection présidentielle, citant les taux d'imposition par État dans le cadre du plan fiscal proposé par le candidat démocrate Joe Biden.

«CE QU'IL FAUT! (VOTEZ FORTRUMP) IM OUT, F ** K NEW YORK Les KNICKS ne gagnent jamais de toute façon », écrit-il. "Je m'en fiche que Trump n'aime pas les Noirs 62% vous êtes complètement folle de vous."

Suite à ses commentaires, il a été confronté à des réactions négatives sur les réseaux sociaux de la part de personnes dont Handler, qui a brièvement daté 50 ans en 2010 après avoir été invité sur son E! émission-débat «Chelsea Lately». «Vous étiez mon ex-petit ami préféré», a-t-elle tweeté.

50 ont répondu après avoir vu le tweet de son ex. «Oh mon Dieu, cela affecte ma vie amoureuse maintenant», dit-il. "@Chelseahandler Je t'aime Gator, ne laisse pas Trump et Joe Biden se mettre entre nous fille."

Elle a suivi avec un autre tweet dans lequel elle proposait de payer 50 impôts s'il revenait sur son soutien à Trump.

«Hé fu ** euh! Je paierai vos impôts en échange de votre retour à la raison. Heureusement!" a tweeté Handler. «Les vies noires comptent. C’est vous, fu ** euh! Rappelles toi?"

La comédienne a également appelé 50 lors d'une projection pour son émission spéciale HBO Max «Chelsea Handler: Evolution» à LA «Je veux que vous me pardonniez pour ma référence affectueuse à 50 Cent dans cette spéciale», a-t-elle déclaré à la foule au drive-in. un événement. «C'était avant qu'il ne se présente comme un partisan de Trump. Alors je me suis depuis éloigné de lui socialement et émotionnellement.

50 n'a pas toujours été un partisan de Trump. Lors d'une apparition en 2019 sur «The Late Late Show with James Corden», il a affirmé qu'on lui avait offert 500 000 $ pour assister à l'inauguration présidentielle de Trump. «Je ne l'ai pas fait parce que je ne savais pas si je pouvais réparer les dégâts», avait-il déclaré à l'époque. «… Ne m'amenez pas à régler le vote afro-américain, choisissez quelqu'un d'autre.»

Biden a déclaré que sous son administration, il augmenterait les impôts de ceux qui gagnent plus de 400000 dollars par an. «Ouais, je ne veux pas avoir 20 ans. 62% est une très, très, mauvaise idée. je n'aime pas ça! » a commenté 50.

Revenir en haut de page