Charlie Benante d'ANTRAX dit qu'il est «fatigué» de ne pas être crédité en tant que créateur de The Blast Beat

Dans une interview récemment publiée avec Drumtalk (l'interview a en fait été menée l'année dernière, mais vient d'être publiée sur Youtube), Anthrax le batteur Charlie Benante a affirmé qu'il était le premier à utiliser un beat beat pendant son temps à jouer avec S.O.D., alias Stormtroopers of Death, notamment sur la piste "Milk".

Voici la citation dans son intégralité, tirée par Blabbermouth:

"Il y a ce style de beat appelé" blast beat ", et je dirai que la première fois que ce type de beat a été enregistré et joué sur un disque, c'était sur ce S.O.D. (Stormtroopers of Death) enregistre ce que nous avons fait en 1985. Et je suis fatigué que les gens ne reconnaissent pas que c'était la première fois Et, bien sûr, les gens l'ont perfectionné et l'ont joué beaucoup mieux, mais c'était la première fois qu'un beat beat était enregistré. Si vous pouvez me prouver le contraire, prouvez-moi le contraire, mais je crois que c'était la première fois. Et, comme je l'ai dit, d'autres personnes l'ont maîtrisé et l'ont fait bien mieux, et je ne suis jamais allé plus loin – c'est tout. Cela correspondait à cette chanson ‘Milk’. Par exemple, lorsque nous le jouions en direct, plus je le jouais, plus je commençais à développer une façon différente de le jouer. Parce que je le jouais toujours avec une seule grosse caisse, et je l'inversais, ce que je pense que Paul (Mazurkiewicz) de Cannibal Corpse jouait plus de ce style de souffle. Je le jouerais soit avec la balade, soit avec le chapeau, en l'inversant. Lorsque S.O.D. jouerait de plus en plus de spectacles, je le développerais toujours et pas seulement faire un seul coup de pied – je lancerais un double. Et puis j'ai découvert que certains des groupes de black metal, plus tard, le faisaient (légèrement différemment). Il se développait donc encore plus. Et puis, quand j'ai entendu le disque de Dimmu Borgir Puritanical Euphoric Misanthropia, la percussion de Nick Barker sur ce disque a été, pour moi, l'un de ces moments où une autre porte s'est ouverte et il a propulsé le style du souffle explosif à un tout autre niveau. »

Plus tard, il a ajouté: «Je me souviens quand cette chanson est sortie,« Milk », avec le souffle, et beaucoup de gens disaient:« Que fais-tu ici? Qu'est-ce que tu fais? "Et il y avait une partie de moi qui était, comme," Je ne peux pas vraiment vous dire ce que je fais. "(Rires) Quand nous jouions, je voyais toujours des gens qui me regardaient jouer il. Et S.O.D. n'a pas joué beaucoup de concerts, bien sûr, mais quand nous avons joué, nous avons joué tout le disque. Et ce n'est jamais à la même vitesse que le record a été enregistré – c'était en direct et c'était juste rapide, donc ça allait toujours de l'avant. »

Le débat sur l'inventeur du souffle explosif en a un qui dure depuis des décennies dans le monde du métal. Frank Godla de Metal Injection, lui-même batteur, a plongé profondément dans les premiers temps forts d'un article sur ce site il y a quelques années.

Alors que beaucoup considèrent l'ancien batteur de Napalm Death Mick Harris comme la première personne à interpréter le son de batterie de signature, alors que Frank a pu pointer vers une chanson antérieure, par un projet parallèle de Billy Joel nommé Atilla (pas le groupe de scène d'aujourd'hui) pour avoir interprété le première "explosion de bombe".

Lorsque l'histoire est sortie, Benante a semblé revenir immédiatement sur sa déclaration, l'appelant Click Bait:

Qu'est-ce que tu penses? Laissez un commentaire

Revenir en haut de page