Burning Man officiellement reporté à 2022 – EDM.com

La bougie de l’édition 2021 de Burning Man s’est officiellement éteinte.

Les organisateurs de Burning Man ont annoncé que le légendaire festival de musique et d’arts du Nevada avait été déplacé en 2022, invoquant l’incertitude de la pandémie COVID-19.

Un nouveau billet de blog publié sur le Burning Man Journal dresse le portrait d’une organisation fatiguée, pleine de défis complexes à surmonter. « Chez Burning Man Project, nous avons tous été occupés à projeter tous les scénarios possibles qui nous permettraient de redonner vie à notre ville du désert en 2021 », lit-on dans l’article. « Les variables sont nombreuses et notre capacité à surmonter les défis est élevée. C’est ce que nous faisons. »

« Mais, bien qu’ici aux États-Unis, nous sentions peut-être l’haltérophilie et la lumière au bout du tunnel s’éclaircir, nous sommes toujours dans la pandémie, et les incertitudes qui doivent être résolues sont impossibles à résoudre dans le temps où nous ont », poursuit le post. « Nous avons décidé de jeter notre dévolu sur Black Rock City 2022. »

Dans une annonce vidéo, Marian Goodell, PDG du Burning Man Project, a expliqué la décision de reporter son festival phare. «C’est trop important de faire des demi-culs», dit-elle. « Nous doublons donc l’année prochaine. »

L'édition 2021 de Burning Man a été annulée, selon les organisateurs.

L’édition 2021 de Burning Man a été annulée, selon les organisateurs.

Burning Man avait été sous un microscope intense ces dernières semaines alors que les organisateurs se précipitaient vers la ligne d’arrivée. La semaine dernière, après avoir faussement affirmé que l’État du Nevada exigeait une preuve de vaccination lors d’événements à grande échelle, Goodell et son équipe ont été forcées de faire marche arrière et de répondre aux préoccupations de la communauté inconditionnelle du festival.

Burning Man a également fait l’objet de réactions négatives généralisées après l’annonce de son programme «Invitation to the Future», qui offrait la possibilité d’acheter des billets en échange de frais de réservation de 2 500 $. L’initiative a été fustigée par de nombreux acteurs de l’industrie de l’événementiel, un point de vente ayant écrit que cela s’apparentait à une «descente dans l’élitisme absolu des bougies».

Burning Man Project s’est adressé à Facebook pour partager une déclaration supplémentaire, notant que «les incertitudes qui doivent être résolues» étaient «impossibles» à régler à temps pour les dates prévues du festival. Lisez l’article complet ci-dessous.

Les 14 derniers mois ont été un voyage mouvementé d’évolution et de changement pour chaque être humain sur cette planète. Nous avons dû nous adapter aux rebondissements d’une crise mondiale, aux informations complexes sur la santé publique et à l’espoir grandissant de pouvoir bientôt reconstruire nos vies ensemble. Bien qu’ici aux États-Unis, nous sentions peut-être l’haltérophilie et la lumière au bout du tunnel s’éclaircir, nous sommes toujours dans la pandémie, et les incertitudes qui doivent être résolues sont impossibles à faire dans le temps dont nous disposons.

Nous avons décidé de jeter notre dévolu sur Black Rock City 2022. Nous avons maintenant le temps d’imaginer ce que nous pouvons apporter au BRC 2022 qui fera vraiment la différence. À quoi ressemblerait-il si la culture Burning Man façonnait l’avenir? Comment voulez-vous apporter le meilleur de ce que vous avez à donner au prochain rassemblement dans le désert? Comment pouvez-vous vous impliquer dans le monde MAINTENANT? Regardez le livestream de notre PDG Marian Goodell de ce matin et lisez l’article du Journal qui l’accompagne pour en savoir plus.

SUIVEZ LE PROJET BURNING MAN:

Site Internet: Burningman.org
Facebook: facebook.com/burningman
Twitter: twitter.com/burningman
Instagram: instagram.com/burningman