Bob Young, le frère aîné de Neil Young, lance une carrière musicale à 78 ans

A 21 ans à peine, Neil Young sort son premier album avec Buffalo Springfield en 1966 puis, deux ans plus tard, abandonne ses débuts éponyme en solo. Depuis lors, le rocker folk a produit un hymne politique après un classique du rock sans trop de pause. C’est une carrière tout aussi impressionnante et intimidante, mais cela n’a pas empêché son frère aîné, Bob Young, de lancer son propre projet musical à 78 ans.

Bob Young a mis en ligne son premier single aujourd'hui sorti de nulle part. Comme le souligne Exclaim, il s’appelle «Hey America» et l’ancien golfeur professionnel adopte le surnom de Young Bob & the Peterboroughs. Le groupe comprend Bob Young au chant et à la guitare, Neil Young à l'harmonica, Ryan Weber à la basse, Melissa Pyne au violon, Mike Belitsky à la batterie et Travis Good au banjo.

Dans un communiqué, Young a expliqué qu'il ne rêvait pas de devenir un musicien âgé ou d'écrire ses propres chansons. Il était juste en train de regarder Donald Trump à la télévision et se sentait obligé de «noter quelques lignes» qui lui passaient par la tête. «Quand je suis rentré à la maison, j'ai découvert que je pouvais jouer ces lignes à la guitare», dit-il. «Petit à petit, c'est devenu ce qu'il est maintenant. Il a fallu un certain temps pour pouvoir jouer et chanter la chanson du début à la fin. Quand j'ai enfin pu y parvenir, ce fut une victoire.

«Le processus d'enregistrement s'est déroulé en même temps. Je n'avais jamais fait cela non plus », a déclaré Young. «C'était une performance de groupe qui avait de la spontanéité. Dans une autre session, une harmonie vocale a été ajoutée et Neil a joué de l'harmonica. Ma perspective est à la fois celle d'un participant et d'un spectateur. Je me regarde faire ça. Vous tous les baby-boomers vieillissants, essayez-le. Comme l’a dit Yogi Berra, «Ce n’est pas fini» tant que ce n’est pas fini, et même alors ce n’est pas fini. »Je suis d’accord. J'ai plus de chansons, toutes issues de la même étincelle créative. »

«Hey America» est accompagné d'un clip vidéo réalisé par Neil Young, Daryl Hannah et CK Vollick. Il présente des images de tout le monde enregistrant la chanson ensemble dans une immense pièce vide. Comme la chanson elle-même, elle est directe et simple d’une manière vraiment attachante. «Hey Amérique, donne une chance à l'amour», chante Young. "Chaque génération a des chansons à chanter / Laissez-les chanter / Laissez-les chanter." Regardez-le ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page