ASSHOLEPARADE Retournez à la rage avec la démo 2020

C'est lundi et les lundis sont nul, alors allons-y avec Trou du culParadeS Démo 2020. Il y a quelques groupes qui nous jettent un os toutes les années. Et quand ils le font, c'est comme un vieil ami qui vient dire bonjour. AssholeParade est l'un de ces groupes. Bien qu'ils aient lancé du hardcore / punk vicieux depuis les années 90, ils ont maintenu leur présence. Ceux qui sont dans la scène hardcore se souviendront probablement mieux d’eux en 2006 Braise.

Publicité. Faites défiler pour continuer la lecture.

Cela fait neuf ans que le groupe a jeté son chapeau pour la dernière fois dans la fosse hardcore. Une scission avec les puissants Slappers légers et un disque live étaient les seules fois où nous avons entendu parler d'eux dans les années 2010. Mais 2020 a été si incroyablement tumultueuse qu'il semble qu'AssholeParade ne pouvait pas s'empêcher de sauter et de nous donner une tranche de hardcore déchaînée.

Avec seulement deux pistes qui dépassent la minute, AssholeParade respecte la tradition. Des chansons courtes et énervées qui tirent punch après punch. C'est le hardcore qui a une ambiance de powerviolence. Le groupe n'y va jamais tout à fait mais ils dansent si près du genre et l'ont toujours fait. Les chansons sont de la vieille école avec un sentiment des années 80 pour elles. «Death Poem For The Dying» débute avec une mélodie mais devient rapidement un brûleur. Le morceau vole avec des percussions tourbillonnantes et de l'urgence. C'est à quel point le hardcore est censé sonner.

La démo se poursuit avec «Disease» et «Enterre-nous». «Disease» est une piste plus rebondissante et plus accrocheuse qui fait circuler le sang. "Bury Us" jouets plus avec une ambiance thrashy et est rapide comme l'enfer. Il revient également dans un son hardcore plus classique à certains moments et maintient la ruée vers l'arrivée. C'est «Dans les pensées finales» où la powerviolence commence à flairer. La piste est rapide et erratique, mais n'accepte jamais le coup de cou brusque pour lequel la puissance est connue.

«Workgraves» et le G-anx la couverture de "You" est l'endroit où AssholeParade a failli suivre un chemin de grindcore. Les morceaux sont rapides et mettent plus de sons des années 80 sur la table. Et sont probablement un battement de souffle énervé loin d'aller grind. Néanmoins, le groupe reste fidèle à ses armes et ne perd rien pour cela. C'est du plus grand hardcore.

Publicité. Faites défiler pour continuer la lecture.

Le dernier morceau "MN’R" est une épopée AssholeParade. Deux minutes et demie avec beaucoup de construction avant que le groupe ne lance la guillotine et n'entre pour le tuer. C'est une piste plus lente pour la plupart. L'essence d'une outro, vraiment et est probablement la piste la plus purement hardcore de l'album.

Si vous êtes nouveau sur AssholeParade, bienvenue à la fête. Il y a beaucoup de catalogue arrière à traquer et à apprécier. Leur Démo 2020 est un excellent point de départ pour de nouvelles oreilles et un retour en forme bienvenu. Ce serait génial de voir un autre album complet de ce groupe, mais de courtes sorties comme celle-ci valent toujours mieux que rien. C'est toujours une bonne journée pour se faire défoncer par AssholeParade!

Les personnes intéressées par une version physique de ceci peuvent trouver un lien ci-dessous. 783punx met celui-ci sur cassette et numérique. Les cassettes sont livrées dans une boîte à pizza de 7 po, sont limitées à 66 exemplaires et comprennent des autocollants, des affiches et un ouvre-bouteille. Pour ceux qui s'intéressent aux classiques, il existe également une version de Condamnerde Système de baise corrompu dans le style d'un coffret à pizza.

Trou du culParade Facebook

Publicité. Faites défiler pour continuer la lecture.

783punx Facebook | Instagram | Bandcamp | Site

Je suis ici, ici et ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page