Aimée Osbourne (ARO) dévoile Vacare Adamaré: Stream + Track by Track

Dans notre fonction Track by Track, les artistes accompagnent les auditeurs à travers chaque chanson de leur dernier album. Ici, Aimée Osbourne nous fait entrer dans le monde de son premier album, Vacare Adamaré.

Après un long voyage musical, Aimée Osbourne s'apprête à sortir son premier album complet, Vacare Adamaré, sous le surnom ARO. Avant la sortie du LP ce vendredi 30 octobre, le chanteur partage un stream complet exclusivement avec Conséquence du son. De plus, elle nous a fourni un guide piste par piste de l'album, tout en nous engageant dans une conversation sur sa musique.

Le chemin d’Aimée vers son premier album est loin d’être traditionnel. Le chanteur est la fille de l'icône du heavy metal Ozzy Osbourne et de sa femme tout aussi célèbre, Sharon Osbourne. Contrairement à ses parents et frères et sœurs, Aimée a évité les projecteurs en grandissant, choisissant délibérément de ne pas apparaître dans la populaire émission de télé-réalité MTV. Les Osbournes.

Elle a commencé à écrire et à enregistrer sous le nom d'ARO il y a environ 10 ans, sortant quelques singles autonomes en cours de route. Comme Aimée nous le dit dans les questions et réponses ci-dessous, sa lignée familiale est venue avec certaines attentes du personnel de l'industrie de la musique, ce qui a entraîné un certain nombre de départs et d'arrêts dans sa carrière musicale. Alors qu'elle adore son père et sa musique, Aimée a emprunté un chemin différent, embrassant un son ambiant et atmosphérique dans la veine de Portishead, Kate Bush et d'autres. Son nouvel album est enraciné dans l'électronique et le synthé, avec des éléments de rock et d'industriels ajoutés au mélange.

Enfin, elle a trouvé un label (Make Records) qui lui a donné un accueil chaleureux et elle est prête à dévoiler son album de 10 chansons au monde. Ecouter Vacare Adamaré dans le lecteur ci-dessous. Le LP est également disponible pour pré-enregistrer via divers services de streaming ici, et vous pouvez également pré-commander le vinyle en édition limitée de Make Records.

Au fur et à mesure que vous vous imprégnez de l'album, découvrez le récapitulatif piste par piste d'Aimee, suivi de nos propres questions-réponses avec le chanteur.

Vacare Adamaré Track by Track (fourni par Aimée Osbourne):

"Partagé quelque chose avec la nuit":
Cette chanson raconte comment notre esprit peut vraiment nous jouer des tours lorsque nous nous fixons sur un autre. Lorsque vous êtes jeune et que vous ne comprenez pas ou n’appréciez pas pleinement qui vous êtes, votre estime de soi devient intriquée et dépendante de la façon dont une autre personne vous traite. Ce n’est jamais un endroit amusant où rester coincé. Je voulais écrire une sorte de berceuse sombre pour essayer de soulager une partie de ce tourment.

"Maison des mensonges":
Certainement l’une des chansons dont je suis le plus fier. Je voulais que ce morceau soit hypnotique. Cela touche beaucoup de domaines dans lesquels je luttais émotionnellement à l'époque. Bien que je ne veuille pas être trop précis, je dirai que dans la vie, lorsque nous traversons des situations incroyablement difficiles, la seule vraie façon de les surmonter est de les traverser. C’est là que je pense que la vraie croissance se produit.

«Les battements de mon cœur»:
C'est une piste vraiment amusante. Cela me rappelle une chanson pop goth-synth-wave des années 80. Cela capture en quelque sorte le frisson de la poursuite. J'adore particulièrement la ventilation dance-y vers 2h52. J'ai l'impression que les gens pourraient vraiment s'attaquer à ça sur la piste de danse.

«Le mensonge des Poissons»:
C'est la chanson la plus lourde de l'album. Une chanson qui me tient vraiment à cœur. C'est aussi une chanson vraiment amusante à jouer en live. Il a un élément de chant presque tribal. Je voulais vraiment qu'il capture la rage et l'agonie profonde que seuls certains types de trahison peuvent déclencher.

«Journée de la chorale»:
J'appelle cela ma chanson «Enigma» (comme dans le groupe allemand des années 90). J'ai l'impression que cette chanson aurait pu être sur la bande originale Le métier (Version 1996) ou Sumac vénéneux (Version Drew Barrymore). J'adore à quel point cela se sent sorcier, indulgent et luxuriant, pas seulement au niveau des paroles, mais aussi de la production. On a l'impression que si vous chantez la chanson suffisamment de fois avec suffisamment de bougies allumées, vous pourriez en fait jeter un sort.

«Fils sans vergogne»:
Cette piste a une vraie sensation brute et industrielle à la production. Comme si la chanson avait été enregistrée dans un entrepôt abandonné. Cela capture vraiment un type particulier de rage qui peut survenir pendant le deuil. Je suis également fasciné par le karma générationnel et par la façon dont ces cycles toxiques se répètent au sein des familles avec chaque génération d'où vient la référence «fils sans vergogne».

"Fil d'or":
C'est un morceau très amusant, un peu impertinent, sexy, effronté. Il s'agit de tentation et d'avoir une connexion vraiment électrique avec quelqu'un qui semble littéralement impossible de s'empêcher de se livrer. Vous connaissez le genre, où tout ce qu'il faut, c'est attirer les yeux de cette personne.

«Shark Knight»:
J'adore vraiment ce morceau. La chanson est définitivement un peu là-bas. Vous ne pouvez pas tout à fait mettre le doigt sur sa place en termes de genre. Cela touche au dialogue interne et au chaos qui se passe dans le cerveau féminin quand une certaine personne vient et secoue littéralement votre monde entier et même si la logique vous dit quelque chose de différent, il semble impossible de ne pas le laisser se produire. C'était aussi ma première tentative pour vraiment contribuer plus que d'habitude à la production, donc je suis particulièrement fier de cette chanson folle.

"Fantôme":
J'adore cette piste obsédante et quelque peu minimale. Les paroles sont très vulnérables. Le sujet de la chanson est assez clair. Lorsque vous vous mettez là-bas, le tapis est essentiellement tiré sous vous, même si vous saviez que le tapis était glissant depuis le début. Les choses dont nous nous convainquons quand nous sommes aveuglés par une attraction intense. …

"Mardi":
Pas une chanson typique structurellement en aucune façon. Je pense toujours que c'est très beau et brut. Probablement l'une des chansons les plus personnelles que j'aie jamais écrites. Il en a fallu beaucoup pour sortir cet album. C'était comme une bataille sans fin. Cette piste touche en quelque sorte à ce que cela ressemblait.

Questions-réponses avec Conséquence du son:

Sur le cheminement général du démarrage de ce projet pour enfin la sortie d'un album

C'était beaucoup d'arrêts et de démarrages. Ma position est compliquée car elle peut en quelque sorte être un aimant pour beaucoup de drames et de retards inutiles. Ainsi, par exemple, non seulement à la fin de la journée j'ai pu me connecter avec la bonne équipe, mais cela m'a pris beaucoup de temps pour y arriver, car je pense que beaucoup de gens ont supposé que c'était un jour de paie facile ou Je n'étais pas si sérieux. C'était donc une sorte de chose à laquelle ils pouvaient facilement accorder un peu d'attention. Mais en fin de compte, je pense que beaucoup de gens ont malheureusement voulu l'utiliser comme une sorte d'opportunité de profiter essentiellement de mon nom de famille, ce qui a causé beaucoup de types de fils croisés.

Je veux dire, tout le monde avec qui j'ai travaillé n'était pas du tout comme ça, mais ceux qui l'étaient, ça a définitivement causé beaucoup de retards. Et puis aussi ne pas vraiment être en mesure de trouver la bonne maison de disques pour m'aider à le sortir, car encore une fois, ils avaient leurs idées, je suppose, de la direction et du son. Ce n’est pas la norme, c’est définitivement assez atmosphérique. Les structures des chansons ne sont pas typiques. Pour un certain nombre de personnes, je pense que je ne comprends pas vraiment mes inspirations et ce que j'essayais de faire, c'était, dans leur esprit, je suppose, un peu risqué.

Sur les influences grandissant qui l'ont attirée vers son style musical

Eh bien, en grandissant, mon père jouait toujours de la musique à la maison et je venais évidemment d'un milieu très musical. Et c'est toujours ce sur quoi nous avons vécu notre vie. J'ai donc eu la chance d'être exposé à tant de types de musique différents, mais la musique à laquelle j'ai répondu était vraiment les choses atmosphériques les plus avant-gardistes comme Talking Heads, Kate Bush, Peter Gabriel, Massive Attack, Portishead, Tricky – la liste continue. Décidément, le trip-hop des années 90 a été une grande influence pour moi. Alors ce monde m'a vraiment attiré. Je pense que parce que je me suis toujours senti un peu plus différent et introverti à bien des égards. Et j'ai l'impression que ces types d'artistes se tournent davantage vers ce type de personne.

Sur le morceau d'ouverture «Shared Something with the Night», qui penche un peu plus rock que la plupart de l'album

Même si j’aime la musique rock, j’ai toujours été plus inquiet de diriger avec ça. L'équipe avec laquelle je travaille a vraiment senti que c'était une excellente chanson qui couvrait en quelque sorte beaucoup de genres différents, mais elle a toujours ce genre d'élément rock que vous avez mentionné. Je pense donc que c'était une excellente façon de présenter des gens qui ne connaissent pas nécessairement certaines de mes influences. C'était donc un peu comme une chanson d'introduction plus large pour tous ceux qui étaient intéressés à se sentir comme s'ils pouvaient se rapporter à certains éléments, sur le plan sonore, par opposition à l'un de mes autres morceaux, qui est beaucoup plus spécifique.

Sur les éléments industriels et techno de chansons comme «Pisces Lie» et «Shameless Son»

Il y a beaucoup de musique de type industriel et beaucoup de techno que j'aime vraiment aussi. En grandissant, j’ai aussi été attiré par beaucoup de ces types d’actes industriels plus lourds. J'ai l'impression qu'il y a des éléments d'une techno industrielle qui n'est pas non plus si loin du heavy metal. C’est donc assez intéressant. Il y a un certain point sonore où ces deux-là peuvent se rencontrer et j'ai toujours trouvé cela vraiment intéressant. L'élément industriel était définitivement intentionnel.

Sur la qualité cinématographique de sa musique

J'avais ce genre de sentiments quand j'écoutais un album de Kate Bush ou certains des albums précédents de Goldfrapp. Cela vous transporterait en quelque sorte dans un autre monde. Et je me souviens avoir grandi, j'avais l'impression d'être toujours dans un avion, nous voyagions tous tellement tout le temps, et je sortais en quelque sorte mon petit Walkman et écoutais tous ces types d'albums que je viens de mentionner. Et vous auriez juste l'impression de pouvoir créer ces petites vignettes dans votre esprit de ce à quoi vous avez en quelque sorte imaginé visuellement ces chansons, et juste ce sentiment de créativité que ces types de chansons cinématographiques allumeraient. Je l'ai juste trouvé si inspirant. Cela m'a vraiment attiré de manière créative. Donc, je voulais vraiment essayer d'avoir cette qualité pour les gens quand ils écoutaient aussi ma musique. C'était donc certainement une partie très cruciale de la motivation de l'album terminé.

En projet de tourner derrière l'album une fois que ce sera sûr de le faire

Je pense que le simple fait de ressentir cette connexion d'un public est quelque chose qu'aucun livestream ne peut reproduire, même si tout le monde fait de son mieux. Cela va évidemment être un moment très mémorable dans la vie de chacun, mais je pense que pour moi, créer un spectacle en direct où les gens sont réellement là et créer également un spectacle en direct très atmosphérique qui peut transporter davantage les gens dans ce genre de monde que je '' ai créé soniquement, je suis vraiment impatient de. Je viens d’une famille très talentueuse pour la mise en scène, et j’ai donc grandi en voyant toutes ces choses impliquées et j’ai toujours été tellement inspiré de pouvoir créer ma propre version de cela. Donc, j’attends avec impatience cela.

Sur sa décision de rester à l'écart des projecteurs de sa célèbre famille

En ce qui concerne les raisons pour lesquelles je ne voulais pas vraiment faire tout le truc des projecteurs, j'ai toujours su dès mon plus jeune âge ce que je voulais faire et ce par quoi j'étais vraiment attiré. Et ce n'était tout simplement pas en adéquation avec le revers de la médaille de ce qui peut venir d'un nom de famille bien connu comme celui-là. Et je voulais vraiment plus que tout être respecté et pris au sérieux dans le monde de la musique. Et j'ai en quelque sorte senti que peut-être à bien des égards cela rendait ma vie beaucoup plus difficile, mais je voulais vraiment avoir l'impression d'avoir gagné cela et de l'avoir fait moi-même sans, je suppose d'une certaine manière, prendre la voie la plus facile. Et aussi j'avais des normes, des limites et des mœurs très spécifiques en ce qui concerne ma vie personnelle, car j'ai vu de mes propres yeux ce que les laisser filer peut faire pour votre vie quotidienne et votre famille et vos enfants et tous ces types. de choses. Et ce n’est tout simplement pas quelque chose pour lequel j’étais prêt à me préparer.

aro aimee osbourne vacare adamare couverture de l'album artwork stream track by track interview

"data-medium-file =" https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track- interview.jpg? quality = 80 & w = 300 "data-large-file =" https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork -stream-track-by-track-interview.jpg? quality = 80 & w = 806 "loading =" lazy "class =" aligncenter size-full wp-image-1081562 "src =" https://consequenceofsound.net/wp- content / uploads / 2020/10 / aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? quality = 80 "alt =" aro aimee osbourne vacare adamare album cover flux d'œuvres d'art piste par piste interview "width =" 806 "height =" 809 "srcset =" https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album- cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg 1200w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork -siste-flux -by-track-interview.jpg? resize = 300,300 300w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream- track-by-track-interview.jpg? resize = 768,771 768w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream -track-by-track-interview.jpg? resize = 1020,1024 1020w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover- artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 350,350 350w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover -artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 807,810 807w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album- cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 123,123 123w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album -couvrir-art work-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 150,150 150w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover -artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 210,210 210w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album- cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 250,250 250w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album -cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 189,189 189w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare- album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 100,100 100w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare -album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 50,50 50w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne- vacare-adamare-albu m-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 80,80 80w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare -adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 380,380 380w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne- vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 398,398 398w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne -vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 400 400 400w "tailles =" (largeur maximale: 806px) 100vw, 806px "/><img data-attachment-id = "1081562" data-permalink = "https://consequenceofsound.net/2020/10/aimee-osbourne-aro-vacare-adamare-stream-track-by-track/aro-aimee- osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview / "data-orig-file =" https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro- aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? quality = 80 "data-orig-size =" 1200,1205 "data-comments-open =" 1 " data-image-meta = "{" aperture ":" 0 "," credit ":" https://consequenceofsound.net/ "," camera ":" https://consequenceofsound.net/ "," caption ": "https://consequenceofsound.net/","created_timestamp":"0","copyright":"https://consequenceofsound.net/","focal_length":"0","iso":"0", "shutter_speed": "0", "title": "https://consequenceofsound.net/", "orientation": "0"} "data-image-title =" aro aimee osbourne vacare adamare pochette de l'album artwork stream track by suivre l'interview "data-image-description ="

aro aimee osbourne vacare adamare couverture de l'album artwork stream track by track interview

"data-medium-file =" https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track- interview.jpg? quality = 80 & w = 300 "data-large-file =" https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork -stream-track-by-track-interview.jpg? quality = 80 & w = 806 "loading =" lazy "class =" aligncenter size-full wp-image-1081562 "alt =" aro aimee osbourne vacare adamare pochette de l'album artwork stream track par piste interview "width =" 806 "height =" 809 "src =" https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork -stream-track-by-track-interview.jpg? quality = 80 "srcset =" https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album- cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg 1200w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork -transport -by-track-interview.jpg? resize = 300,300 300w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream- track-by-track-interview.jpg? resize = 768,771 768w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream -track-by-track-interview.jpg? resize = 1020,1024 1020w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover- artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 350,350 350w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover -artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 807,810 807w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album- cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 123,123 123w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album -couvrir-art work-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 150,150 150w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover -artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 210,210 210w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album- cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 250,250 250w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album -cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 189,189 189w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare- album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 100,100 100w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare -album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 50,50 50w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne- vacare-adamare-albu m-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 80,80 80w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare -adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 380,380 380w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne- vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 398,398 398w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne -vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 400,400 400w "data-lazy-tailles =" https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020 /10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg 1200w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/ aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 300,300 300w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10 / aro-aimee-osbourne-vacar e-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 768,771 768w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro-aimee-osbourne -vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 1020,1024 1020w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro- aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 350,350 350w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro -aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 807 810 807w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/ aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 123,123 123w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10 /aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg?resize=150,150 150w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/ 10 / aro-aim ee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 210,210 210w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/aro -aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 250,250 250w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10/ aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? resize = 189,189 189w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/10 /aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg?resize=100,100 100w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/ 10 / aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? Resize = 50,50 50w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads /2020/10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg?resize=80,80 80w, https://consequenceofsound.net/wp- contenu / téléchargements / 2020/10 /aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg?resize=380,380 380w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020/ 10 / aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg? Resize = 398,398 398w, https://consequenceofsound.net/wp-content/uploads/2020 /10/aro-aimee-osbourne-vacare-adamare-album-cover-artwork-stream-track-by-track-interview.jpg?resize=400,400 400w "/>

Sur la préparation du traitement pour le prochain biopic sur Ozzy et Sharon, et ce qu'elle veut que les gens retiennent de leur relation

Je pense juste au pouvoir et à l'impact de l'amour, de l'endurance et de la persévérance sans bornes, et juste croire en soi et se soutenir les uns les autres. Je pense qu'il y a des éléments d'inspiration vraiment incroyables à cela. Et aussi, ils ont évidemment traversé beaucoup de hauts et de bas, donc je pense qu'il y a tellement de choses à apprendre d'eux et à inspirer. Ils venaient tous les deux d'horizons incroyablement différents, mais voulaient essentiellement les mêmes choses. C’est tout simplement incroyable de voir comment nous rencontrons des personnes avec lesquelles nous passons notre vie ou avec lesquelles nous passons beaucoup de temps, et toutes les différentes petites choses de notre vie qui nous mènent à ces personnes. Je pense que c’est aussi un concept très intéressant. Donc, certainement l'accent sur la façon dont ils se sont rencontrés et l'épanouissement réel de leur union.


Sur son expérience personnelle pendant la pandémie et vers quoi elle se tourne pour trouver l'inspiration

Je pense que c’était vraiment intéressant de voir comment les gens se sont vraiment réunis. Je pense que pour moi, la dernière chose que je voulais faire était d'organiser une sorte de fête de pitié et d'être simplement indulgent, négatif et toxique, et juste un peu de schlep dans mon pyjama à la maison, en attendant que tout soit fini. J'ai juste utilisé ce temps pour vraiment essayer d'être aussi diligent, discipliné et introspectif que possible. Et aussi être aussi solidaire que possible, parce que beaucoup de gens ont vraiment du mal et ça pourrait toujours être pire. Rétrospectivement, je pense que les gens se souviendront que c'est une époque où tout le monde a essentiellement le temps de réévaluer ce qui est important. Donc, j’essaie vraiment de continuer sur cette voie avec les leçons, la positivité et la croissance de tout cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page